Amérique latine : les gouvernements « progressistes » dans leur labyrinthe

Résumé : Le sous-continent latino-américain est indéniablement entré dans une nouvelle période politique depuis quelques années, notamment depuis la mort d’Hugo Chávez en mars 2013, alors que se multiplient les gouvernements de droite ou d’extrême-droite (comme au Brésil). Au-delà de la discussion sur la « fin de cycle », il convient de faire les bilans critiques des expériences dites «progressistes» et nationales-populaires dans un contexte de crise et de forte offensive conservatrice (avec le soutien de Washington). Il apparaît notamment qu’au cours de « l’âge d’or » progressiste une nouvelle élite sui-generis a commencé à fusionner avec certaines fractions de classes dominantes, en même temps que l’approfondissement du modèle « néoextractiviste » affaiblissait toute perspective de démocratisation sociale réelle.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02398200
Contributeur : Franck Gaudichaud <>
Soumis le : samedi 7 décembre 2019 - 01:03:22
Dernière modification le : mardi 17 décembre 2019 - 02:28:51

Fichier

RI115_F_Gaudichaud.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : hal-02398200, version 1

Collections

Citation

Franck Gaudichaud. Amérique latine : les gouvernements « progressistes » dans leur labyrinthe. Recherches Internationales, Association Paul Langevin, 2019, L'Amérique latine en bascule, https://www.recherches-internationales.fr/RI115.html. ⟨hal-02398200⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

13

Téléchargements de fichiers

33