memoires - Archive ouverte HAL Access content directly

 







DUMAS & TEL
are two repositories dedicated to research papers and Ph.D Thesis, and created by the technical unit CCSD (Centre pour la Communication Scientifique Directe - UMS3668) .

 

 

 
DUMAS
Repository for students' Research Papers (Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance)
-> DUMAS

Last Research Paper submitted

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » écrivait François Rabelais en 1532 dans <i>Pantagruel</i>. Aujourd’hui, plus que jamais peut-être ces mots prennent tout leur sens : entre réchauffement climatique, manipulations génétiques, prises de décision algorithmique, numérisation massive des données relatives à la vie intime ou professionnelle, l’humanité se trouve confrontée à des enjeux éthiques qui semblent sans précédents dans l’Histoire. Mais n’est-ce pas là encore une expression due à l’orgueil de la modernité ? Il reste que les sciences paraissent encore demeurer l’apanage des professionnels et de quelques amateurs passionnés ; la majorité semblant n’être pas concernée ou non informée face à ces enjeux pourtant cruciaux de son propre a(d)venir. Le théâtre, parce qu’il met en jeu les corps, les émotions, la relation à soi-même et à l’autre, est une voie idoine pour mettre l’humain en prise avec ces questionnements. Venez alors nous rejoindre dans notre Laboratoire de recherche Théâtre et Science pour ensemble penser l’avenir...

Continuer la lecture Partager

En 1750 et 1751, une campagne hydrographique est réalisée dans le golfe de Gascogne à la demande du Dépôt des cartes et plans de la Marine. Cette campagne a pour but de vérifier et de corriger des cartes marines déjà publiées de la même région. Pendant la mission, plus de 350 sondes à plomb suiffé sont relevées dans le golfe afin de mesurer la profondeur de l’eau et pour lever des échantillons du fond marin à différents points. En étudiant les diverses archives provenant de cette campagne, la chaîne de production des savoirs hydrographiques en jeu au XVIIIe siècle est exposée et déconstruite. Elle englobe chaque étape dans le processus de construction de cartes marines, de l’émergence d’un besoin aux travaux sur le terrain et à leur utilisation finale. Les archives contiennent également les données hydrographiques brutes récoltées pendant la mission. Une méthodologie pour le traitement et l’analyse de ces données hydrographiques historiques est proposée et détaillée. La chaîne de traitement passe par la transcription des données des sources archivistiques à leur standardisation et classification selon des données de référence. Les données historiques ainsi traitées sont ensuite comparées et analysées par rapport à des données actuelles équivalentes. La méthodologie développée implique l’utilisation d’outils en humanités numériques, surtout pour la visualisation via la mise en carte des données historiques traitées.

Continuer la lecture Partager

Les réseaux d’adduction d’eau potable de nombreuses villes françaises se sont développés et modernisés à la fin du XIXe siècle. L’histoire de l’administration de l’eau à La Rochelle à cette période permet d’établir les relations entre réalisations techniques, décisions politiques et contraintes économiques liées à la distribution de l’eau dans la ville et ainsi de tracer les grands traits d’un système technique de l’eau.

Continuer la lecture Partager

Ce travail s'attache à montrer que les années 1940 et 1950 témoignent d'une révolution épistémologique profonde en économie, au moins aussi importante que la "révolution keynésienne". Cette révolution a conduit à l'émergence d'un style de pensée axiomatique. L'intégration de la méthode axiomatique en économie conduit à séparer la structure logique de la théorie de ses interprétations possibles, la monographie de Debreu (1959) constituant le modèle canonique de cette séparation pour la discipline économique. À partir de cette séparation, deux points de vue différents émergent au sein des modèles d'équilibre général : un point de vue économique et un point de vue axiomatique (ou mathématique). À chacun de ces points de vue est liée une logique de développement qui lui est propre. La logique de développement axiomatique pousse à réduire le nombre d'hypothèses ou, du moins, à les affaiblir, afin de proposer des théorèmes les plus généraux possibles. La logique de développement économique, quant à elle, conduit à rechercher des hypothèses réalistes renforçant la pertinence économique du modèle. Cette double logique conduit à une tension permanente dans l'activité théorique de l'économiste. En effet, la généralisation mathématique des théorèmes conduit, dans certains cas, à des interprétations peu conformes avec l'intuition économique ou bien peut contribuer à obscurcir leur signification économique. On perd en compréhension ce que l'on gagne en extension. L'exemple de l'article de 1954 de Kenneth Arrow et Gérard Debreu permet d'illustrer cette tension essentielle du style de pensée axiomatique en économie.

Continuer la lecture Partager

En 1951, le Docteur Sidney Licht fait publier la première traduction en langue moderne de l’<i>Hygiène</i> (<i>De sanitate tuenda</i> libri VI) rédigé par Galien entre 175 et 190 de notre ère. C’est le docteur Robert Montraville Green, professeur d’anatomie à la Harvard Medical School et gynécologue-obstétricien à la retraite, ayant été formé aux Classiques à la Boston Latin School, qui est chargé de cette traduction. L’historien de la médecine Henry Ernest Sigerist en écrit l’introduction. Ce premier volume s’inscrit dans un programme plus vaste prévoyant la traduction en anglais de vingt autres textes de Galien, qui ne seront pas publiés. Malgré ses limites, cette traduction reste à l’heure actuelle la seule permettant aux non hellénistes et non latinistes d’approcher la pensée de Galien sur les mesures à prendre pour conserver la santé tout au long de la vie et ainsi permettre à chacun de vieillir confortablement. À la lecture de cette oeuvre, on mesure la finesse d’observation et l’actualité de ce grand médecin de l’Antiquité ; la gérontologie moderne, apparue à la fin du XIXe siècle avec l’accroissement de la longévité, a corroboré les observations qu’il avait déjà faites il y a près de deux mille ans.

Continuer la lecture Partager

La médecine légale est la branche de la médecine ayant pour mission de mettre ses connaissances au service de l’organisation et du fonctionnement du corps social. C’est ainsi que les législateurs, les magistrats et les administrateurs publics font appel à ses lumières ou s’inspirent de ses conseils pour élaborer ou appliquer les lois, ainsi que pour veiller au maintien de la santé publique. Dans une époque où la médecine légale est une discipline « à la mode », popularisée par de nombreuses séries télévisées et romans, il est difficile d’imaginer combien son évolution fut lente et son ascension à l’échelle universitaire difficile. Plusieurs obstacles se dressèrent devant elle, à commencer par le principe d’inviolabilité du corps humain interdisant toute dissection pendant des siècles. En effet, selon l’Église, il était impossible de toucher un corps sans détériorer son âme. Si la médecine légale s’est développée avec une rapidité admirable au cours de ces dernières années c’est parce qu’elle a su profiter de l’évolution des connaissances biologiques, physiques, chimiques, techniques et sociales de notre époque. Comme il est justement spécifié dans l’ouvrage d’Alexandre Lacassagne : « Son évolution a également suivi le développement moral de l’Homme et elle a accompagné celui-ci dans sa mouvance psychique. La moralité d’un peuple s’apprécie par ses idées d’équité et de justice, par l’état de sa législation, de même que sa santé est en rapport avec le perfectionnement de son hygiène ». Il citait également Cicéron : « Voulez-vous connaître l’état d’une République ? Faites-vous rendre compte des jugements que les tribunaux y prononcent ». Je vous propose de suivre, de façon chronologique, l’évolution de la médecine légale afin d’en découvrir ses transformations à travers les âges et l’impact qu’elle joue de nos jours dans les institutions publiques.

Continuer la lecture Partager

Notre étude débutera à la veille de la guerre jusqu’après les batailles, au retour des patients. Par les sources à notre disposition (Partie 1 Chapitre 1), et dont on constatera également les limites et par un état des lieux, notamment de la population asilaire à la veille de la guerre, nous pourrons marquer la distinction entre deux époques et prendre conscience de l’importance de la première guerre mondiale et de ses conséquences pour l’asile de Prémontré (Partie 1 Chapitre 2). Entre 1914 et 1915, la mortalité des patients a progressé de 373%. La sous-alimentation a été mise en avant comme cause première et l’autorité militaire et administrative allemande comme raison. Mais nous verrons également que la souffrance des patients a pu se cacher dans des décisions prises ou non, par des protagonistes non directement liés aux combats eux-mêmes, et que cette surmortalité n’est pas le fait d’une volonté délibérée (Partie 2 Chapitre 1). La guerre a cessé un jour et l’asile de Prémontré, aujourd’hui EPSMDA2 en activité, a dû être réhabilité pour recevoir à nouveau ses patients évacués, et de nouveaux depuis (Partie 2 Chapitre 2).

Continuer la lecture Partager

Nous souhaitions, en envisageant ce mémoire, présenter un résumé de la vie et de l’oeuvre du professeur Jean-Martin Charcot premier titulaire d’une chaire de « Clinique des maladies du Système Nerveux » (Neurologie), en relisant quelques biographies, articles et thèses, dont il a fait l’objet. Au-delà des références liées à l’Histoire de la médecine notre souhait était aussi de commenter, sous une forme interrogative, les articles de la presse parisienne au jour et aux lendemains des obsèques du « Maître » pour tenter de considérer la continuité de l’intérêt, ou non, qu’elle portait au personnage de son vivant. Cette presse du 19e siècle qui orchestrait les « bruits » de son époque et qui faisait aussi rapidement les gloires qu’elle les défaisait. Qu’en est-il de la représentation de la vie et de l’oeuvre du professeur Jean-Martin Charcot ? Entre l’hagiographie, le regard « orienté » de ses contemporains et la pitance quotidienne d’une presse opportuniste, nous avons essayé, très modestement et partiellement, de résumer ce que nous apportent certains éléments archivés à ce jour sur la vie d’un homme et sur un destin édifié au fil d’événements parfois fortuits, souvent bien construits, toujours volontaires, destin tout autant fait d’une pugnacité et d’une perspicacité scientifique aiguisée et exemplaire.

Continuer la lecture Partager

Dans ce travail, nous nous proposons d’étudier les fonctions et les affections de la langue telles qu’elles sont décrites dans le <i>Corpus Hippocraticum</i>. Pour mener à bien notre travail, nous prendrons en considération, d’une part, l’anatomie, la physiologie et la pathologie linguales et, d’autre part, l’étude des symptômes qui, quoique provenant de maladies localisées dans d’autres organes du corps humain, se manifestent pourtant sur la langue. En outre, la comparaison des données établies par les médecins du <i>Corpus Hippocraticum</i> sur la physiologie et la pathologie de la langue avec celles fournies par leurs prédécesseurs permettra de mieux cerner l’apport de la médecine hippocratique dans ce domaine de la stomatologie.

Continuer la lecture Partager

 

 
TEL
Repository for the archiving of Ph.D theses
(Thèses En Ligne)
-> TEL

Last Ph.D. submitted

Chargement de la page