Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Black matter lives. Les sédiments, témoins méconnus de la territorialité des Modernes

Résumé : À la faveur de la sortie des glaciations, Anthropos a déplacé et modelé un sol vivant, sombre et lourd-pas le sol plan et cartésien des titres de propriété-et en cela, il s'est étendu et a proliféré. Le dragage, l'excavation et le transport d'énormes quan-tités de terres alluviales : voilà sans doute un trait parmi les plus caractéristiques de l'occupation humaine de la terre. Aucun artifice contemporain ne devrait être en dernière instance dissocié de ce fait premier qu'est l'érosion accélérée des couches géologiques par l'activité mécanique. L'usage des sédiments est sans doute la ma-trice de tout le développement technique sur lequel bien des philosophes depuis Platon ont fondé la « différence anthropologique ».
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03372160
Contributor : Matthieu Duperrex Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, October 11, 2021 - 1:28:15 PM
Last modification on : Wednesday, November 3, 2021 - 7:54:36 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, January 12, 2022 - 6:41:41 PM

File

Duperrex - 2016 - Black matter...
Publisher files allowed on an open archive

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-03372160, version 1

Collections

Citation

Matthieu Duperrex. Black matter lives. Les sédiments, témoins méconnus de la territorialité des Modernes. Le Philotope, Réseau Philau, 2016, MaT(i)erre(s). ⟨hal-03372160⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles