La formation professionnelle des jeunes : quelle valorisation de la spécialité ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue d'Economie Politique Year : 2010

La formation professionnelle des jeunes : quelle valorisation de la spécialité ?

(1) , (1)
1

Abstract

The educational policies for the vocational trainings often suppose that the formation in a speciality is necessary to reach a job of identical speciality. This assumption is interrogated on the theoretical and empirical level. The study is carried out from French data, representative of the young people left the education system into 1998 observed over the period 1998-2001. For this generation, the majority of the young people from the vocational trainings occupy in 2001 a job of another speciality than their speciality of formation. For as much, the training specific to employment is profitable, the wage returns of the adequacy being relatively important. However, the speciality of formation also has a wage output independently of the speciality of employment. Thus, the employers do not remunerate only the correspondence with the speciality of job, they also remunerate on a hierarchical basis the specialities which signal transferable contents. Results are not in contradiction with the Assignment theory.
Le pilotage des politiques éducatives pour les formations professionnelles suppose souvent que la formation dans une spécialité procure un avantage relatif sur le marché du travail uniquement si l'emploi occupé est de spécialité identique. Cette hypothèse qualifiée " d'adéquationniste " est réinterrogée sur le plan théorique via la théorie de l'Assignment et empiriquement pour la génération de sortants des filières professionnelles en 1998 observés en 2001. Pour cette génération, la majorité des jeunes occupent en 2001 un emploi d'une spécialité autre que leur spécialité de formation. En effet, si travailler dans sa spécialité de formation permet effectivement de mieux valoriser les diplômes, la spécialité de formation a néanmoins un rendement salarial indépendant de la spécialité d'emploi. Ainsi, les employeurs ne rémunèrent pas seulement la correspondance avec la spécialité d'emploi, ils hiérarchisent également les spécialités de formation qui signalent donc une adaptabilité à des emplois d'autres spécialités. De plus, les jeunes qui ne travaillent pas dans leur spécialité de formation semblent disposés d'aptitudes non observables favorables, tant en ce qui concerne la sélection au chômage que les salaires. Ces résultats ne sont pas en contradiction avec les hypothèses de la théorie de l'Assignment pour laquelle les logiques d'allocation aux emplois sont multiples.
Fichier principal
Vignette du fichier
bruyeI_re_lemistre1.pdf (317.26 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-00755954 , version 1 (29-11-2012)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00755954 , version 1

Cite

Philippe Lemistre, Mireille Bruyère. La formation professionnelle des jeunes : quelle valorisation de la spécialité ?. Revue d'Economie Politique, 2010, 120 (3), pp.539-561. ⟨hal-00755954⟩
281 View
293 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More