Apprendre par corps, l'école de la vie. Itinéraire bergsonien.

Résumé : " Adressons-nous à un vrai maître, pour qu'il perfectionne le toucher au point d'en faire un tact : l'intelligence remontera de la main à la tête. "1 Ces propos de Bergson mettent en lien manifestement le corps et l'apprentissage, mais restent problématiques dans une première lecture. En effet, quel statut accorder au corps dans l'apprentissage ? Un statut premier, un fondement, une fondation, une médiation ? Est-ce que l'intelligence en est une visée essentielle ? Cette intelligence qui remonte " de la main à la tête " - il ne faut pas s'y tromper - renvoie pour Bergson à cette reconnaissance constante dans son œuvre d'une attention portée au fait, à l'observation du réel. Comment alors apprend-on à connaître le réel ? L'article se propose d'explorer en quoi le corps pourrait être, dans la pensée de Bergson, non seulement vecteur d'un apprentissage, mais aussi d'une nouvelle pensée de l'apprendre.
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers Pedagogiques, 2012, pp.51-53
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-00952398
Contributeur : Patricia Verdeau <>
Soumis le : mercredi 26 février 2014 - 16:44:19
Dernière modification le : mercredi 14 mars 2018 - 12:14:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-00952398, version 1

Collections

Citation

Patricia Verdeau. Apprendre par corps, l'école de la vie. Itinéraire bergsonien.. Cahiers Pedagogiques, 2012, pp.51-53. 〈hal-00952398〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

223