Existe-t-il une essence universelle de l'art ? Espaces partagés et espaces séparés dans l'anthropologie des Lumières

Résumé : Le siècle de Daniel Defoe, de Jean-Jacques Rousseau et de Bernardin de Saint-Pierre donne parfois l'impression d'avoir été empreint d'une bienveillance spontanée à l'égard des modes " sauvages " de vie et de culture. Par ailleurs, le XVIIIe siècle, surtout après 1750, fut un temps de nostalgie des origines, un temps poussé vers l'archaïsme, voire vers un certain primitivisme artistique. Mais on sait bien qu'il faut se garder de l'illusion que pourrait produire l'idée universaliste propre aux Lumières. Face aux penseurs qui assumèrent entièrement l'unité de la culture et de l'art dans leur état d'enfance, il en fut d'autres pour qui une séparation anthropologique absolue a toujours existé entre primitivité de la Grèce, dont descendent la civilisation et l'art européens, et primitivité des sauvages, exclue du champ du progrès. Pour éclairer cette confrontation, nous nous attacherons plus particulièrement à quelques controverses exemplaires, et pour certaines peu connues, qui marquèrent l'anthropologie des Lumières.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [8 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-00968136
Contributor : Jean Nayrolles <>
Submitted on : Wednesday, October 1, 2014 - 7:00:24 AM
Last modification on : Wednesday, May 23, 2018 - 5:58:02 PM
Long-term archiving on : Friday, January 2, 2015 - 10:15:42 AM

File

03-Nayrolles_der.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-00968136, version 1

Collections

Citation

Jean Nayrolles. Existe-t-il une essence universelle de l'art ? Espaces partagés et espaces séparés dans l'anthropologie des Lumières. Partages d'espaces, May 2012, France. pp.1-14. ⟨hal-00968136⟩

Share

Metrics

Record views

236

Files downloads

226