L'église Saint-Amans de Rodez

Résumé : Saint-Amans de Rodez offre un exemple unique de récurrence romane dans l'architecture française du siècle des Lumières. En 1750, on dut fermer la vieille église médiévale qui menaçait ruine et, huit ans plus tard, faire appel à Jean-Baptiste Boesnier, ingénieur de la Généralité de Montauban, pour diriger des travaux de consolidation qui s'avérèrent bientôt inutiles en raison de l'état de dégradation avancée de l'édifice. C'est une reconstruction complète que Boesnier entreprit et mena à son terme en 1764. Le respect du parti roman à une telle date forme une énigme dans l'histoire de l'architecture qu'il est possible de lever en reconstituant la culture architecturale et archéologique de l'ingénieur des Ponts et Chaussées Jean-Baptiste Bosnier.
Type de document :
Communication dans un congrès
Société française d'Archéologie. Congrès archéologiques de France. Monuments de l'Aveyron, Jun 2009, France. pp.318-326, 2011
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-00968174
Contributeur : Jean Nayrolles <>
Soumis le : lundi 31 mars 2014 - 15:15:34
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 17:58:02
Document(s) archivé(s) le : lundi 10 avril 2017 - 07:28:40

Fichiers

Saint-Amans_de_Rodez_-_copie.p...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00968174, version 1

Collections

Citation

Jean Nayrolles. L'église Saint-Amans de Rodez. Société française d'Archéologie. Congrès archéologiques de France. Monuments de l'Aveyron, Jun 2009, France. pp.318-326, 2011. 〈hal-00968174〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

143

Téléchargements de fichiers

471