Le picard de Nérine: moyen picard, picard moyen ?

Résumé : Le picard de Nérine : moyen picard, picard moyen ? Cet article réexamine à la lumière des travaux sur le moyen picard la conclusion selon laquelle le picard de Nérine est un pur artéfact. Il montre que si Molière ne retient que quelques marqueurs phonétiques et morphologiques et gomme des traits dialectaux attendus, il le fait à bon escient. Il représente bien une variété plausible de picard, qui peut face au français et à l’occitan jouer un double rôle de contrepoint et d’intercesseur dans l’économie de la pièce.
Type de document :
Article dans une revue
Littératures classiques, SLC- Armand Colin, 2015, Français et langues de France dans le théâtre du XVIIe siècle, 2015/2 (87), pp.135-148. 〈https://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques1.htm〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-00988579
Contributeur : Anne Dagnac <>
Soumis le : mardi 15 mai 2018 - 12:40:33
Dernière modification le : jeudi 27 septembre 2018 - 15:46:03

Fichier

 Accès restreint
Fichier visible le : 2019-04-04

Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Identifiants

  • HAL Id : hal-00988579, version 1

Collections

Citation

Anne Dagnac. Le picard de Nérine: moyen picard, picard moyen ?. Littératures classiques, SLC- Armand Colin, 2015, Français et langues de France dans le théâtre du XVIIe siècle, 2015/2 (87), pp.135-148. 〈https://www.cairn.info/revue-litteratures-classiques1.htm〉. 〈hal-00988579〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

171