Evaluation et auto-évaluation des niveaux et des variations de l'attention de l'enfant à l'adulte: approche chronopsychologique

Résumé : Les variations journalières des processus cognitifs en situation d'apprentissage ont fait l'objet de nombreux travaux chez l'enfant scolarisé. Parmi ces processus, l'implication majeure de l'attention depuis la perception jusqu'à l'action est acquise. Concernant les rythmicités cognitives de l'adulte en formation, la littérature présente peu de travaux repérables dans ce milieu de vie et de développement. Par ailleurs, si les performances mesurées ont largement été investies dans l'étude des rythmicités cognitives de l'enfant à l'adulte, l'auto estimation reste elle-même peu étudiée. Le but poursuivi était d'évaluer les niveaux et les variations journalières de l'attention mesurée et auto-estimée de l'enfant à l'adulte selon une perspective développementale et d'investir les écarts entre mesures objectives et subjectives. Participants : 262 enfants scolarisés du CP au CM2 : 134 filles (âge moyen : 9 ± 2) ; 128 garçons (âge moyen : 9 ± 1), et 166 adultes en formation : 130 femmes (âge moyen : 31;2 ± 10) et 36 hommes (âge moyen : 27;10 ± 8). Matériel et déroulement : Tests de barrage et échelles visuelles analogiques (fatigue et vigilance) en passation collective à quatre moments d'une même journée (début et fin de matinée ; début et fin d'après-midi) au mois de mai. Les données ont été traitées par ANOVA à mesures répétées, analyses corrélationnelles et typologiques. Les analyses suggèrent la mise en place progressive d'un profil journalier de l'attention avec élévation des performances du début de la journée jusqu'en fin d'après-midi pour l'adulte. Ainsi le profil classique défini chez l'enfant constituerait une étape dans le développement de l'attention de l'enfant à l'adulte. Le creux post prandial observé dans la littérature chez les enfants semble disparaître avec l'avancée en âge et l'existence de profils différenciés chez les plus jeunes contraste avec la typologie des adultes principalement caractérisée par des différences de niveau d'attention sans différenciation de profil. Aucun effet du genre n'a été relevé quel que soit l'âge considéré. Si la mesure subjective de la vigilance n'est pas prédictive des performances attentionnelles et de leurs variations, elle est en lien avec l'autoévaluation de la fatigue suggérant l'effort fourni et ressenti pour maintenir les performances. Les relations entre mesures objectives et subjectives et leurs variations journalières ouvrent un champ nouveau à investir pour les travaux en chronopsychologie dans une perspective life span.
Type de document :
Communication dans un congrès
V. Rouyer, M. de Léonardis, C. Safont-Mottay, & M. Huet-Gueye. 6ème Colloque international du RIPSYDEVE; Actualités de la Psychologie du Développement et de l'Éducation, May 2013, France. pp.73-82, 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [17 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01018653
Contributeur : Hervé Larroze-Marracq <>
Soumis le : vendredi 4 juillet 2014 - 15:57:43
Dernière modification le : mercredi 21 mars 2018 - 10:54:02
Document(s) archivé(s) le : samedi 4 octobre 2014 - 12:55:30

Fichier

RIPSYDEVE2013-_Le_Floc_h_Clari...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01018653, version 1

Citation

Nadine Le Floch, René Clarisse, Emilie Faget-Martin, Marc Riedel. Evaluation et auto-évaluation des niveaux et des variations de l'attention de l'enfant à l'adulte: approche chronopsychologique. V. Rouyer, M. de Léonardis, C. Safont-Mottay, & M. Huet-Gueye. 6ème Colloque international du RIPSYDEVE; Actualités de la Psychologie du Développement et de l'Éducation, May 2013, France. pp.73-82, 2014. 〈hal-01018653〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

429

Téléchargements de fichiers

572