De l'exposition à la violence conjugale à la maltraitance : effets sur le développement de l'enfant

Résumé : En France, les violences faites aux femmes et particulièrement les violences conjugales demeurent un sujet sensible qui questionne de plus en plus les autorités publiques. En 2010, la lutte contre les violences faites aux femmes devient Grande Cause Nationale. Néanmoins, la place des enfants dans cette violence au sein du couple reste peu appréhendée d'un point de vue socio-juridique. A la fois extérieur à ce qui se joue dans le couple mais subissant la violence, leur statut de témoin, victime ou encore exposé n'est pas consensuel. Les chercheurs québécois sont les premiers à s'être intéressés aux conséquences des violences conjugales sur le développement de l'enfant (Bourassa, 2005 ; Diamond & Muller, 2004 ; Fortin, 2009). Leurs conclusions mettent en évidence que les enfants exposés aux violences au sein du couple manifestent plus de difficultés que ceux qui n'y sont pas confrontés. Ce contexte particulier, évoluant au sein de la sphère familiale, implique de s'intéresser à ce qui se déroule au sein du " huis-clos " familial (Savard & Zaouche Gaudron, 2011). Au regard des faits de violences conjugales à l'encontre des femmes (et des hommes dans une plus faible proportion), les conséquences tant physiques que psychologiques sont massives, à la fois sur les femmes victimes mais également sur les enfants (Giles-Sims, 1983 ; Laroche, 2005). Plusieurs facteurs entrent en jeu dans le développement d'un enfant évoluant dans un contexte de violence conjugale (Cummings & Davies, 1994, 2009), notamment des caractéristiques inhérentes à son environnement familial (comme la relation avec la mère), à son environnement social (soutien perçu) et des spécificités propres à l'enfant. Ces éléments vont atténuer ou accroitre l'influence du degré de violence sur l'adaptation ou la " maladaptation " de l'enfant. La grande variabilité des effets repérés sur le développement des enfants exposés à la violence conjugale peut alors s'expliquer par la place prise par l'enfant, ses représentations des violences ainsi que ses stratégies mises en place. Ainsi, l'objectif de cette intervention orale est de présenter le cadre théorique dans lequel s'inscrit notre recherche et, par un examen de la littérature, mettre en avant les divers effets de l'exposition à la violence conjugale sur le développement de l'enfant mais également, de mener des réflexions sur les conséquences communes de l'exposition à la violence conjugale et de la maltraitance.
Type de document :
Communication dans un congrès
V. Rouyer, M. de Léonardis, C. Safont-Mottay, & M. Huet-Gueye. 6ème Colloque du RIPSYDEVE. Actualités de la Psychologie du développement et de l'Éducation, May 2013, s.l., France. pp.128-135, 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [34 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01018796
Contributeur : Véronique Rouyer <>
Soumis le : samedi 5 juillet 2014 - 15:05:19
Dernière modification le : lundi 12 novembre 2018 - 13:54:02
Document(s) archivé(s) le : dimanche 5 octobre 2014 - 10:42:00

Fichier

RIPSYDEVE2013-_Paul_Zaouche-Ga...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01018796, version 1

Collections

Citation

Olivia Paul, Chantal Zaouche Gaudron. De l'exposition à la violence conjugale à la maltraitance : effets sur le développement de l'enfant. V. Rouyer, M. de Léonardis, C. Safont-Mottay, & M. Huet-Gueye. 6ème Colloque du RIPSYDEVE. Actualités de la Psychologie du développement et de l'Éducation, May 2013, s.l., France. pp.128-135, 2014. 〈hal-01018796〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

916

Téléchargements de fichiers

1919