Le coping des enseignants de maternelle face au défi de l'inclusion scolaire : l'exemple des autismes

Résumé : L'évolution du système éducatif vers une logique d'inclusion scolaire oblige les enseignants du milieu ordinaire à accueillir les enfants en situation de handicap. Or, les symptômes comportementaux d'enfants, particulièrement ceux qui présentent des troubles du spectre autistique (TSA), peuvent générer nombre de difficultés pour leurs enseignants, d'autant plus que ces derniers ne reçoivent pas de formation spécifique pour y faire face. La littérature internationale montre que les enseignants du milieu spécialisé accueillant des enfants avec un TSA subissent un stress lié à la symptomatologie des troubles (problèmes de conduites ; manque de comportements pro-sociaux) (Hastings et al., 2002 ; Lecavalier et al., 2006 ; Probst et al., 2008). Par ailleurs, ces professionnels utilisent des stratégies de coping centrées sur l'émotion pour faire face au stress lié aux comportements violents, ce qui peut les conduire au " burn-out ". Dans le cadre d'une étude exploratoire menée en maternelle ordinaire, nous avons voulu étudier le stress et les stratégies de coping des enseignants accueillant un enfant présentant les comportements symptomatiques d'un TSA. Notre hypothèse générale infère que la présence en classe d'un enfant présentant un TSA générerait un stress pour son enseignant. Pour répondre à cette question, nous avons proposé un questionnaire visant à évaluer leur niveau de stress face aux comportements symptomatiques présents dans l'autisme, puis le Brief Cope de Carver (1997), permettant de déterminer les stratégies de coping auxquelles ils ont préférentiellement recours dans cette situation. Nous avons ajouté à ces questionnaires un entretien clinique. Les résultats déjà obtenus font apparaître que ces enseignants subissent effectivement un stress essentiellement dû aux troubles du comportement lorsqu'ils sont violents ou perturbateurs. Les données qualitatives montrent que, au-delà de ces comportements, la difficulté à comprendre l'enfant est également une source de stress. Enfin, il ressort que l'" acceptation " est la première stratégie d'ajustement utilisée par les enseignants. Il s'agit selon Carver d'une stratégie fonctionnelle centrée sur l'émotion. Face aux évolutions réglementaires, les enseignants sont contraints d'accepter la loi tout en acceptant simultanément de n'avoir ni les connaissances, ni même parfois les moyens matériels et humains de l'appliquer dans des conditions satisfaisantes. L'acceptation témoignerait alors d'une résignation face à un cadre légal qu'aucun des enseignants interrogés ne conteste sur le fond et la reconnaissance de leur impuissance, face à un enfant qu'ils n'arrivent pas à comprendre et à accompagner. Elle permettrait en outre, d'après nos résultats, l'amorce d'un coping centré sur le problème.
Type de document :
Communication dans un congrès
V. Rouyer, M. de Léonardis, C. Safont-Mottay, & M. Huet-Gueye. 6ème Colloque du RIPSYDEVE. Actualités de la Psychologie du développement et de l'Éducation, May 2013, France. pp.191-196, 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [4 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01018805
Contributeur : Véronique Rouyer <>
Soumis le : samedi 5 juillet 2014 - 15:46:32
Dernière modification le : jeudi 30 novembre 2017 - 12:05:06
Document(s) archivé(s) le : dimanche 5 octobre 2014 - 10:46:05

Fichier

RIPSYDEVE2013-_Denis_GoussA_.p...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01018805, version 1

Citation

Pierre Denis, Véronique Goussé. Le coping des enseignants de maternelle face au défi de l'inclusion scolaire : l'exemple des autismes. V. Rouyer, M. de Léonardis, C. Safont-Mottay, & M. Huet-Gueye. 6ème Colloque du RIPSYDEVE. Actualités de la Psychologie du développement et de l'Éducation, May 2013, France. pp.191-196, 2014. 〈hal-01018805〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

735

Téléchargements de fichiers

630