Étude du climat scolaire au collège et au lycée: différences entre filles et garçons

Résumé : Le collège et le lycée sont des lieux de vie et de socialisation importants, puisque les adolescents y vivent une grande partie de leur journée. L'importance du climat scolaire n'est plus à démontrer. Les répercussions d'un environnement scolaire néfaste au bien-être de l'enfant sont multiples ; difficultés d'apprentissages, stress, problèmes de santé, absentéisme scolaire, voire développement d'une phobie scolaire, etc. ou pire, tentative de suicide. (Bennacer, 1991 ; Debarbieux 1995 ; Fortinos, 1995 ; Esparbès-Pistre & Bergonnier-Dupuy, 2002), cependant peu de recherches s'y intéressent. Ces lieux sont non seulement des lieux d'apprentissages, de rencontres, de communications, de construction identitaire, de développement personnel, mais dans ces lieux de vie, les adolescents peuvent aussi être dévalorisés, harcelés, etc. Les relations que les adolescents entretiennent avec les autres peuvent être enrichissantes ou engendrer des difficultés (problèmes liés à la violence, au racket, à la consommation de drogues) (Debarbieux, 1995). Le but de cette étude est donc d'analyser comment les adolescents(es) perçoivent le climat scolaire dans leur collège ou dans leur lycée, selon le genre (garçon/fille) et la classe (6ème à Terminale). La population d'étude comprend 1162 adolescents âgés de 11 à 18 ans (716 filles et 446 garçons). Un questionnaire sur la perception du climat scolaire au collège et au lycée (alpha .63 à .83) (Esparbès-Pistre & Bergonnier-Dupuy, 2004) comprend différentes dimensions : perception d'apprendre, perception de l'établissement, relations aux pairs, rapport aux enseignants et vécu de l'agression au collège/lycée. Les principaux résultats montrent de nombreuses différences selon la classe et le sexe des élèves. L'intérêt pour l'apprentissage subit des variations, il baisse au collège, augmente au lycée jusqu'en première pour rebaisser en terminale. La perception positive du collège ou du lycée ne cesse de baisser. Ce sont les collégiens de 5ème et de 6ème qui vivent plus d'agressions. Les résultats soulignent l'intérêt d'analyser ces lieux de vie en tenant compte des points de vue différents et respectifs des filles et des garçons. Les filles ont une perception plus positive de l'établissement et de l'apprendre que les garçons. Les garçons, quant à eux, ont une perception plus externe de la réussite que les filles. Par niveau d'études, des différences entre filles et garçons apparaissent également. Un vécu difficile dans ces lieux de vie peut être source de stress (Dumont, 2009; Fortin, 2001) et donc de mal-être (Esparbès-Pistre & Bergonnier-Dupuy, 2009).
Type de document :
Communication dans un congrès
V. Rouyer, M. de Léonardis, C. Safont-Mottay, & M. Huet-Gueye. Actes du développement et de l'Éducation, May 2013, France. pp.227-237, 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [13 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01018810
Contributeur : Véronique Rouyer <>
Soumis le : samedi 5 juillet 2014 - 16:01:41
Dernière modification le : mercredi 4 juillet 2018 - 23:14:07
Document(s) archivé(s) le : dimanche 5 octobre 2014 - 10:46:49

Fichier

RIPSYDEVE2013-_Esparbes_Bergon...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01018810, version 1

Citation

Sylvie Esparbès-Pistre, Geneviève Bergonnier-Dupuy. Étude du climat scolaire au collège et au lycée: différences entre filles et garçons. V. Rouyer, M. de Léonardis, C. Safont-Mottay, & M. Huet-Gueye. Actes du développement et de l'Éducation, May 2013, France. pp.227-237, 2014. 〈hal-01018810〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

942

Téléchargements de fichiers

543