Bergson, penseur des problèmes mondiaux dans le chapitre IV des Deux Sources de la morale et de la religion

Résumé : Comment l'humanité peut-elle résoudre les problèmes d'une cité close et d'un monde clos ? Un des problèmes essentiels posés est celui de l'agrandissement, qui rend les sociétés difficilement gouvernables et dangereuses et qui renvoie donc à la question de la guerre. En 1932, Bergson est un des premiers philosophes à pressentir la possibilité de l'extermination et du génocide. Quelle est la place de la démocratie d'une part et d'une société des nations d'autre part dans la résolution des problèmes mondiaux ? Pour Bergson, la démocratie est la conception politique la plus éloignée d ela nature, la seule qui transcende, dans ses intentions au moins, les conditions de la société close. Est-ce que les organisations de coopération mondiales sont efficaces ? Les problèmes mondiaux se résolvent, mais seulement si, explique Bergson, une portion suffisante de l'humanité est décidée à les surmonter. L'humanité, qui n'a cessé de contredire la nature est capable pourtant de fournir l'effort nécessaire pour dépasser ce qui reste clos en l'homme, de l'ordre de l'immobilité de l'espèce. Or, cet effort vise la mobilité même, une conscience synonyme d'invention et de liberté. Penser l'humanité et ses problèmes n'a pas pour ambition de découper ses essences, mais d'intervenir dans un processus humain en mouvement. Les problèmes mondiaux ne sont ni spécifiquement anthropologiques ni spécifiquement politiques, mais à l'articulation des deux, dans une jointure entre théorie et pratique, là où l'humanité est consciente et, partant, agissante. L'article montre comment la conscience des problèmes de l'humanité, réels et possibles, est chez Bergson, plus métaphysique qu'anthropologique, dans le sens où il ne s'agit pas d'envisager l'humanité dans l'ensemble de ses déterminations, mais d'appliquer à certains de ses événements la double perspective du voir et du vouloir propre à l'intuition métaphysique.
Type de document :
Communication dans un congrès
Bergson, penseur des problèmes mondiaux dans le chapitre IV des Deux Sources de la morale et de la religion, Aug 2003, Istanbul, Turquie. 11, pp.25-30, 2007
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01018910
Contributeur : Patricia Verdeau <>
Soumis le : dimanche 6 juillet 2014 - 20:29:03
Dernière modification le : dimanche 6 juillet 2014 - 20:29:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01018910, version 1

Collections

Citation

Patricia Verdeau. Bergson, penseur des problèmes mondiaux dans le chapitre IV des Deux Sources de la morale et de la religion. Bergson, penseur des problèmes mondiaux dans le chapitre IV des Deux Sources de la morale et de la religion, Aug 2003, Istanbul, Turquie. 11, pp.25-30, 2007. 〈hal-01018910〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

94