Sens de l'orientation et rapport à l'école des collégiens orientés vers les classes préparatoires à la formation professionnelle

Résumé : Dès la fin de la 4ème générale, il est souvent proposé aux élèves les plus en difficultés une orientation vers des dispositifs " atypiques " ouvrant vers les deux voies possibles de formation professionnelle initiale. Plus précisément, il s'agit des classes de 3ème Préparatoire aux Formations Professionnelles (3ème PFP) situées en lycée professionnel ainsi que les Dispositifs d'Initiation aux Métiers de l'Alternance (DIMA) dispensés dans les centres de formation des apprentis (CFA). Cette orientation " par défaut " et souvent " stigmatisée " par l'échec scolaire, vient rompre avec une scolarité classique en positionnant l'élève dans un nouveau contexte social et institutionnel. L'objectif affiché de cette orientation est de " redonner goût " aux apprentissages et de remobiliser ces jeunes sur des parcours de formation. Au-delà de cet aspect " pédagogique ", quel sens accordent ces adolescents à ce " nouveau départ " ? Quels sont les remaniements identitaires et subjectifs qu'entraine cette orientation précoce ? L'objet de cette recherche qualitative est de mettre en perspective les liens entre les processus de socialisation scolaire et les processus de personnalisation et de subjectivation à partir de la représentation que le sujet s'en fait (Malrieu, 2003). A travers une approche théorique interactionniste et psychosociale du développement, nous nous attacherons à mettre en perspective le " sens " qu'accordent les élèves à cette orientation dans ces classes atypiques au regard de leurs expériences scolaires antérieures (Rochex, 1995). Cette communication vise à présenter les résultats du premier volet, quantitatif, réalisé sur une cohorte de 424 élèves résidant en Midi-Pyrénées (221 élèves de DIMA et 203 élèves de 3ème Prépa-pro) orientés sur ces deux dispositifs à compter de septembre 2012. Le recueil des données a été effectué dans les établissements par questionnaire informatisé (39 questions). Ce questionnaire, préalablement élaboré dans le cadre de l'étude " Entrer en apprentissage " (de Léonardis, Capdevielle-Mougnibas, & Prêteur, 2006), a été adapté à cette nouvelle population d'étude. Cette approche permet d'une part de décrire les caractéristiques de cette population et d'autre part d'appréhender le sens que donnent les élèves à ce " nouveau départ " au regard de plusieurs dimensions de l'expérience scolaire (sens de l'orientation, auto-évaluation du cursus, représentation de soi, rapport à l'apprendre). Cette étude comparative intra et inter-groupes montre que si 90 % des élèves sont satisfaits de cette orientation, ils constituent un public très hétérogène dans les formes d'expériences scolaires et de mobilisation qu'ils développent.
Type de document :
Communication dans un congrès
6ème Colloque international du RIPSYDEVE; Actualités de la Psychologie du Développement et de l'Éducation, May 2013, France. pp.275-286, 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01018914
Contributeur : Hervé Larroze-Marracq <>
Soumis le : dimanche 6 juillet 2014 - 20:38:10
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 17:58:10
Document(s) archivé(s) le : lundi 6 octobre 2014 - 10:37:30

Fichier

RIPSYDEVE2013-_Bouzignac_Capde...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01018914, version 1

Citation

Vincent Bouzignac, Valérie Capdevielle-Mougnibas, Myriam De Léonardis. Sens de l'orientation et rapport à l'école des collégiens orientés vers les classes préparatoires à la formation professionnelle. 6ème Colloque international du RIPSYDEVE; Actualités de la Psychologie du Développement et de l'Éducation, May 2013, France. pp.275-286, 2014. 〈hal-01018914〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

376

Téléchargements de fichiers

632