Construction identitaire à l'adolescence : enjeux de la pratique et du sens accordé au théâtre

Résumé : Comment la pratique du théâtre à l'adolescence est-elle vécue par ces jeunes ? Plus précisément, dans quelle mesure cet apprentissage permet-il de favoriser l'estime de soi ? Les adolescent(e)s considèrent-ils cette activité artistique comme un tremplin pour leur construction identitaire ? Moyen d'expression et de communication, la pratique du théâtre est source de découverte de soi, du monde et de l'ouverture à autrui (Théberge, 2006), ce qui favoriserait la construction de soi. Nous avons analysé les différentes dimensions de l'estime de soi chez les adolescent(e)s pratiquant le théâtre au lycée à partir de l'Échelle Toulousaine d'Estime de Soi (ETES), afin de voir si toutes les dimensions de l'estime de soi peuvent varier grâce aux activités théâtrales. Notre population est composée de 176 lycéen(ne)s de terminale générale pratiquant tous le théâtre dans leur établissement scolaire, en option ou atelier. Nos résultats (ANOVA) montrent que la pratique du théâtre en milieu scolaire et à long terme aurait des effets sur l'estime de soi globale et plus précisément, sur la dimension émotionnelle de l'estime de soi. La dimension sociale de l'estime de soi serait davantage influencée par le sens accordé à la pratique théâtrale : concevoir le théâtre comme une activité de loisir encouragerait davantage les élèves à s'attribuer des compétences sociales (soi social plus élevé, p<.05). Les activités de loisirs auraient en effet un rôle significatif dans la construction identitaire chez les adolescents (Feinsten, Bynner & Duckworth, 2006) et ce, principalement lorsqu'il s'agit d'activités mettant en jeu la créativité. Afin de compléter ces premiers résultats, nous avons effectué des entretiens semi-directifs avec cinq des jeunes interrogés. L'entretien portait sur leur représentation du théâtre mais également sur les effets qu'ils avaient pu repérer pendant leur adolescence. D'après ces adolescent(e)s, cette activité artistique entrainerait un rapport nouveau aux autres, notamment par le regard du public qu'elle implique et la socialisation qu'elle encourage. Par ailleurs, le contrôle des émotions, la valorisation et la complicité dans le groupe de travail, éléments essentiels dans l'apprentissage du théâtre, semblent être un levier pour favoriser la confiance en soi chez ces adolescent(e)s. Certaines activités théâtrales seraient alors à encourager pendant cette période propice à la remise en question et qui constitue un passage essentiel pour la construction identitaire. Il est également nécessaire de proposer des activités différentes en fonction des difficultés rencontrées par le jeune et de sa personnalité.
Type de document :
Communication dans un congrès
6ème Colloque international du RIPSYDEVE; Actualités de la Psychologie du Développement et de l'Éducation, May 2013, France. pp.333-339, 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [10 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01019492
Contributeur : Hervé Larroze-Marracq <>
Soumis le : lundi 7 juillet 2014 - 11:24:10
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 17:58:10
Document(s) archivé(s) le : mardi 7 octobre 2014 - 12:08:41

Fichier

RIPSYDEVE2013-_Hugon.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01019492, version 1

Citation

Mandarine Hugon. Construction identitaire à l'adolescence : enjeux de la pratique et du sens accordé au théâtre. 6ème Colloque international du RIPSYDEVE; Actualités de la Psychologie du Développement et de l'Éducation, May 2013, France. pp.333-339, 2014. 〈hal-01019492〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1626

Téléchargements de fichiers

1977