Développement de l'estime de soi et scolarisation en Classe d'Inclusion Scolaire (CLIS) chez des enfants âgés de 7 à 12 ans

Résumé : Quels sont les caractéristiques et les facteurs influençant l'estime de soi des élèves en situation de handicap scolarisés dans des Classes d'Inclusion Scolaire (CLIS) ? Différentes lois et circulaires (30/06/1975 ; 18/11/1991 ; 11/02/2005 ; 17/07/2009) ont permis l'évolution de la prise en charge des élèves en situation de handicap. Au travers des CLIS ces élèves peuvent être inclus dans l'école la plus proche de leur domicile. Ainsi, ils sont en lien avec des élèves en situation de handicap ou non et bénéficient de pratiques pédagogiques adaptées à leurs besoins spécifiques, telles que des pratiques d'inclusions individuelles et/ou collectives privilégiées par l'Éducation Nationale. Ce milieu particulier de scolarisation contribue à leur personnalisation. L'estime de soi, dimension affective de l'image de soi, se construit en lien avec le contexte (L'Écuyer, 1979 ; Martinot, 2002) ; les interactions sociales et les milieux de vie de l'enfant jouent un rôle essentiel dans son développement. Au cours de l'enfance, l'estime de soi est modulée en fonction de l'âge, du sexe et en fonction des contextes de scolarisation (Alaphilippe, 2010 ; Hue, 2009 ; Pierrehumbert, 1988). Les résultats d'études sont controversés quant à l'évaluation de l'estime de soi faite par des élèves en situation de handicap scolarisés en milieu spécialisé (Conley, 2010 ; Ninot, 2007). Les différentes pratiques d'intégrations qui peuvent être proposées aux élèves en situation de handicap n'influencent pas l'estime de soi de la même manière (Poussin et Sordes-Ader, 2005). Qu'en est-il dans un contexte législatif qui affirme l'importance des pratiques d'inclusion en CLIS ? Nous supposons que l'estime de soi des élèves scolarisés en CLIS est influencée par différents facteurs tels que la durée de la scolarité au sein de la CLIS (1an/2ans/3ans), le type de pratique d'inclusion dans d'autres classes (individuelle/collective), le niveau en lecture (lecteur/non lecteur), l'âge des élèves (10 ans et moins/11 ans et plus) et leur sexe. Nous avons rencontré 42 élèves scolarisés dans six CLIS. Les groupes obtenus pour chacune des modalités de nos variables sont relativement homogènes. Afin de mesurer l'estime de soi des élèves, nous avons utilisé une échelle auto-évaluative : le Self Perception Profile for Children (Pierrehumbert, 1987) qui s'inscrit dans une conception multidimensionnelle de l'estime de soi et qui comporte ainsi six sous-échelles. Les résultats obtenus ont été analysés statistiquement par le biais du logiciel SPSS. Nous les présenterons lors du colloque.
Type de document :
Communication dans un congrès
6ème Colloque international du RIPSYDEVE; Actualités de la Psychologie du Développement et de l'Éducation, May 2013, France. pp.340-347, 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [24 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01019630
Contributeur : Hervé Larroze-Marracq <>
Soumis le : lundi 7 juillet 2014 - 11:50:35
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 17:58:10
Document(s) archivé(s) le : mardi 7 octobre 2014 - 12:16:21

Fichier

RIPSYDEVE2013-_Chevallier_de_L...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01019630, version 1

Citation

Emilie Chevallier, Myriam De Léonardis, Amélie Courtinat-Camps. Développement de l'estime de soi et scolarisation en Classe d'Inclusion Scolaire (CLIS) chez des enfants âgés de 7 à 12 ans. 6ème Colloque international du RIPSYDEVE; Actualités de la Psychologie du Développement et de l'Éducation, May 2013, France. pp.340-347, 2014. 〈hal-01019630〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1488

Téléchargements de fichiers

3173