Régions, espaces géographiques ou territoires? Les hésitations des géographes français

Robert Marconis 1
1 CIEU
LISST - Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires
Résumé : L'École française de géographie s'est imposée par sa capacité à rendre compte de la diversité naturelle et culturelle de la planète. C'est à l'échelle de territoires qu'elle désignait comme des " régions " qu'elle identifiait la complexité des rapports qui s'établissaient entre les hommes et leur environnement naturel. Cette démarche, essentiellement empirique, fut remise en question dans les années 1960, la géographie s'affirmant alors comme une " science de l'espace ". Priorité était donnée à une réflexion théorique ouvrant la voie à des recherches sur les processus d'organisation de l'espace terrestre afin d'en identifier les structures et d'en comprendre les dynamiques. Mais pour beaucoup de chercheurs, cet espace géographique appréhendé comme un des éléments du système social les a conduits à placer au cœur de la réflexion non plus l'espace en général, mais les processus socio-spatiaux qui contribuent à sa différenciation, c'est-à-dire les notions de territorialité et de territoire.
Type de document :
Article dans une revue
Annales des mines - Responsabilité et environnement , Eska, 2014, pp.9-13
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01020835
Contributeur : Hal-Ut2 Admin <>
Soumis le : mardi 8 juillet 2014 - 15:41:52
Dernière modification le : vendredi 16 mars 2018 - 14:06:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01020835, version 1

Collections

Citation

Robert Marconis. Régions, espaces géographiques ou territoires? Les hésitations des géographes français. Annales des mines - Responsabilité et environnement , Eska, 2014, pp.9-13. 〈hal-01020835〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

170