La théorie de la clarté cognitive, d’hier à demain

Abstract : Le texte présente la théorie de la clarté cognitive telle que formulée initialement par Downing (1979) et le test construit pour l’évaluer en milieu nord-américain. Il fait état ensuite de l’adaptation qui en a été faite en français pour ce qui concerne le vocabulaire technique de la lecture-écriture, puis de plusieurs études utilisant cet instrument et qui présentent les changements entre la grande section et le CP. D’autres études sont ensuite exposées qui montrent que la maîtrise de ce vocabulaire dépend du contexte pédagogique (classes innovantes : classes à pédagogie dominante). Pour approfondir l’analyse, le texte porte ensuite sur la nature des difficultés que rencontre l’enfant à conceptualiser la langue écrite en tant que système constitué de trois types d’éléments (oral, écrit, sens) et de leurs relations prises deux à deux. La conclusion appelle à un élargissement de la théorie génétique initiale qui prenne en compte les facteurs pédagogiques.
Type de document :
Article dans une revue
Recherches en Didactiques : Les Cahiers Théodile, Presses universitaires du Septentrion, 2014, pp.48-56
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01160333
Contributeur : Jacques Fijalkow <>
Soumis le : vendredi 5 juin 2015 - 10:28:29
Dernière modification le : vendredi 16 mars 2018 - 10:04:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01160333, version 1

Collections

Citation

Jacques Fijalkow. La théorie de la clarté cognitive, d’hier à demain. Recherches en Didactiques : Les Cahiers Théodile, Presses universitaires du Septentrion, 2014, pp.48-56. 〈hal-01160333〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

1232