L’idée de reflet dans l’esthétique de Lukács

Abstract : Nous voudrions envisager la problématique du miroir sous l’angle de la question du « reflet », en interrogeant cette notion majeure dans la pensée et la réflexion tant esthétique qu’ontologique de György Lukács. Plus précisément, la notion de « reflet » (Widerspiegelung) est l’un des opérateurs essentiels du « réalisme critique » défendu par le philosophe hongrois dans le champ de l’esthétique, notamment littéraire. Le « reflet » n’est pas à comprendre au sens optique ou spéculaire, du simple reflètement dans le miroir, d’une expression conforme ou quasi-conforme, mais comme une expression de l’universel dans le singulier (et réciproquement). Cette idée sera par la suite reformulée dans la catégorie de « particularité » (Besonderheit) (cf. Lukács, 1957/1967 & 1964), laquelle sera au cœur de son grand œuvre « La spécificité de l’esthétique » ("Die Eigenart des Ästhetischen"), publié en 1963. On voudrait en particulier montrer l’étroite solidarité entre la sphère esthétique et la sphère politique, au sens propre – antique et/ou aristotélicien – de la polis et de l’homme comme "zôon politikon". On voudrait également et plus généralement insister sur le fait que l’activité et les productions artistiques humaines sont le reflet actif, l’expression profonde de leur humanité, qu’elles sont un vecteur de la construction d’un monde commun, humain en somme.
Type de document :
Communication dans un congrès
Le(s) Miroir(s) en tant qu’objet(s) et métaphore(s), Oct 2014, Montpellier, France
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01176484
Contributeur : Vincent Charbonnier <>
Soumis le : mercredi 15 juillet 2015 - 14:47:22
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 17:58:10

Identifiants

  • HAL Id : hal-01176484, version 1

Citation

Vincent Charbonnier. L’idée de reflet dans l’esthétique de Lukács. Le(s) Miroir(s) en tant qu’objet(s) et métaphore(s), Oct 2014, Montpellier, France. 〈hal-01176484〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

214