Vers un syndicalisme d'organisation ?

Résumé : Béroud et Yon (2011) rappellent les faiblesses du syndicalisme français avec son taux de syndicalisation très bas (8 % de la population active), une compétition syndicale renforcée, des mobilisations sociales qui ne parviennent pas à canaliser la conflictualité dormante, entraînant un décalage entre le monde réel du travail et sa représentation. Andolfatto et Labbé, (2009) avaient mis au jour ce déclin du syndicalisme français en parlant d’un syndicalisme sans adhérent tirant sa légitimité plus de la reconnaissance par l’État que de la confiance des travailleurs. Nous voudrions discuter la conclusion selon laquelle il y aurait un fossé entre le monde du travail réel et sa représentation syndicale. En effet, nos recherches dans la fonction publique territoriale ont fait émerger une activité syndicale singulière chez les membres élus du CHSCT qui montre l’émergence d’un syndicalisme de proximité témoignant d’un rapprochement du représentant syndical de la personne qui travaille et du milieu ; ce rapprochement est une réponse aux malaises organisationnels vécus et exprimés par les salariés
Complete list of metadatas

Cited literature [15 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01237358
Contributor : Michèle Perreaux <>
Submitted on : Thursday, December 3, 2015 - 11:19:24 AM
Last modification on : Thursday, November 7, 2019 - 1:38:57 AM
Long-term archiving on : Friday, March 4, 2016 - 11:41:09 AM

File

syndicalisme d'organisation De...
Files produced by the author(s)

Identifiers

Collections

Citation

Gilbert de Terssac. Vers un syndicalisme d'organisation ?. Nouvelle revue de psychosociologie, Erès, 2014, Devenir de la psychanalyse, vol 2 (n°18), p 27-40. ⟨10.3917/nrp.018.0027⟩. ⟨hal-01237358⟩

Share

Metrics

Record views

208

Files downloads

489