Le Corps inerte dans le récit autobiographique d'Annie Ernaux - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2016

Le Corps inerte dans le récit autobiographique d'Annie Ernaux

(1, 2)
1
2

Abstract

This article is about the inert body in three narratives of Annie Ernaux. Through white writing, she describes the spoils of her parents in two stories of filiation "La place" and "Une femme", and another description of the dead fetus following her abortion in 1963 in "L'Événement". Our study of the inert body in these three accounts proposes a reading of the singular writing of death, in a description sometimes offensive that reveals the deep mourning of the narrator.
Cet article porte sur le corps sans vie dans trois récits d'Annie Ernaux. À travers l'écriture blanche, elle fait la description des dépouilles de ses parents dans deux récits de filiation "La Place" et "Une femme", et une autre description du foetus mort suite à son avortement en 1963 dans "L'Événement". Notre étude du corps inerte dans ces trois récits propose une lecture de l'écriture singulière de la mort, dans une description parfois rebutante qui laisse transparaître le deuil profond de la narratrice.
Fichier principal
Vignette du fichier
Roselyne estelle Au rébut(2).pdf (831.5 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01398952 , version 1 (18-11-2016)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-01398952 , version 1

Cite

Roselyne Estelle Kouadio. Le Corps inerte dans le récit autobiographique d'Annie Ernaux. Au rebut : la littérature aux prises avec le résiduel,, ELH-PLH jedelh@hotmail.com, Apr 2016, Toulouse, France. ⟨hal-01398952⟩
265 View
1958 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More