Le Corps inerte dans le récit autobiographique d'Annie Ernaux

Résumé : Cet article porte sur le corps sans vie dans trois récits d'Annie Ernaux. À travers l'écriture blanche, elle fait la description des dépouilles de ses parents dans deux récits de filiation "La Place" et "Une femme", et une autre description du foetus mort suite à son avortement en 1963 dans "L'Événement". Notre étude du corps inerte dans ces trois récits propose une lecture de l'écriture singulière de la mort, dans une description parfois rebutante qui laisse transparaître le deuil profond de la narratrice.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01398952
Contributeur : Roselyne Estelle Kouadio <>
Soumis le : vendredi 18 novembre 2016 - 09:43:14
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 17:58:09
Document(s) archivé(s) le : lundi 20 mars 2017 - 21:09:06

Fichier

Roselyne estelle Au rébut(2)....
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : hal-01398952, version 1

Collections

Relations

Citation

Roselyne Estelle Kouadio. Le Corps inerte dans le récit autobiographique d'Annie Ernaux. Au rebut : la littérature aux prises avec le résiduel,, Apr 2016, Toulouse, France. 2016, 〈http://plh.univ-tlse2.fr/accueil-plh/activites/appel-a-communication/au-rebut-la-litterature-aux-prises-avec-le-residuel--387018.kjsp〉. 〈hal-01398952〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

198

Téléchargements de fichiers

577