Conversion didactique en écriture de la fiction

Résumé : L’acte d’écriture en classe engage le sujet-élève en profondeur. Divisé par son entrée dans le langage, le sujet perd son unité. Le manque-à-être crée le désir et le sujet cherche dans une quête infinie et illusoire ce qui pourrait le compléter : l’objet(a), sous le mode du fantasme. En classe de français et en situation d’apprentissage de l’écriture, le sujet écrit avec son propre matériau psychique et met en scène littérairement son rapport à l’objet(a). Produire un savoir scolaire va le contraindre à modifier ce rapport. A travers l’exemple de Blow, un élève de Bac Pro en classe de français, on illustrera comment l’apprentissage d’un savoir d’écriture est une déclinaison de la conversion didactique ( Buznic-Bourgeacq, 2005), c’est-à-dire qu’il modifie son rapport au savoir relevant de la sphère intime pour produire du savoir scolaire, et ce faisant se socialise davantage. On verra avec le discours du maitre, comment s'articulent objet(a), fantasme, savoir et division du sujet au coeur de la production de texte et du savoir-écrire.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01399731
Contributor : Sandra Cadiou <>
Submitted on : Sunday, November 20, 2016 - 5:36:26 PM
Last modification on : Tuesday, September 17, 2019 - 9:53:58 AM
Long-term archiving on : Tuesday, March 21, 2017 - 5:31:44 AM

File

poster cadiou nov2016 v 6.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-01399731, version 1

Collections

Citation

Sandra Cadiou. Conversion didactique en écriture de la fiction. Colloque Savoir(s) et Sujet(s), Nov 2016, Toulouse, France. ⟨hal-01399731⟩

Share

Metrics

Record views

131

Files downloads

189