Les mutations du décasyllabe chez les trouvères d’origine picarde au cours du XIIIe siècle : de Gautier de Dargies au cercle de Jehan Bretel

Résumé : Le trouvère picard Guillaume le Vinier traite le décasyllabe d’une façon inhabituelle, avec des césures faibles, d’autres enjambantes et des vers sont dépourvus de césure. Cette pratique va rencontrer un succès inattendu chez Jehan Bretel et Adam de la Halle, suivis par les trouvères bourgeois de l’école arrageoise, avec cependant une désaffection nette pour la césure lyrique caractéristique de l’école courtoise à laquelle le Vinier était encore fidèle.]
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Karen Fresco, Wendy Pfeffer. “Chançon legiere a chanter” : Essays on Old French Literature in honor of Samuel N. Rosenberg, Summa Publications, pp.85-106, 2007, 978-1-883479-54-1
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01450094
Contributeur : Dominique Billy <>
Soumis le : mardi 31 janvier 2017 - 08:54:59
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:21:17

Identifiants

  • HAL Id : hal-01450094, version 1

Collections

Citation

Dominique Billy. Les mutations du décasyllabe chez les trouvères d’origine picarde au cours du XIIIe siècle : de Gautier de Dargies au cercle de Jehan Bretel. Karen Fresco, Wendy Pfeffer. “Chançon legiere a chanter” : Essays on Old French Literature in honor of Samuel N. Rosenberg, Summa Publications, pp.85-106, 2007, 978-1-883479-54-1. 〈hal-01450094〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

60