Les équivoques d’une défaite : l’exil antifasciste des années vingt

Abstract : Si l’arrivée au pouvoir du fascisme en Italie représente bien sûr un fait politique décisif en Europe, c’est aussi un ébranlement pour les consciences, propre à susciter des interprétations diverses de la part des contemporains. On peut cependant se demander ce qu’il en est dans le contexte précis de l’exil antifasciste des années vingt, tant du côté des perceptions qu’en ont les proscrits eux-mêmes que de celles du milieu qui les reçoit ? Comment la gauche française et celle incarnée par les réfugiés italiens peuvent-elles penser la défaite politique subie dans la Péninsule ? Ce genre d’interrogation impose d’emblée de réfléchir à la façon dont est reçu, perçu, conçu l’événement. Mais le propos se dédouble quand on analyse les représentations croisées auxquelles il donne lieu et les arguments élaborés, et échangés, de part et d’autre à ce sujet. On le sait, l’avènement de Mussolini se solde par la fuite de nombreux militants et syndicalistes, ainsi que par l’émigration, plus ou moins contrainte, de populations menacées ou déstabilisées par la réaction qui s’exerce dans la société. Beaucoup trouvent refuge en France, au moment même où le Sud-Ouest connaît une importante immigration transalpine venue s’installer à la terre. Parmi le gros de ces migrants se rencontre donc bon nombre de "fuorusciti", défaits par le fascisme et contraints à l’expatriation par vagues successives. Autour de quelques figures marquantes repliées dans la région de Toulouse, la mouvance militante cherche très tôt le moyen de se faire entendre. L’hebdomadaire "Il Mezzogiorno", conçu comme un instrument de lutte, est fondé à Toulouse en octobre 1925. L’analyse est donc engagée ici à partir d’un exemple monographique, assurément singulier par certains de ses aspects.
Type de document :
Article dans une revue
La Trace, Centre d'études et de documentation sur l'émigration italienne, 2001, pp.44-53
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01568580
Contributeur : Laure Teulières <>
Soumis le : mardi 25 juillet 2017 - 14:16:46
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 17:58:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01568580, version 1

Collections

Citation

Laure Teulières. Les équivoques d’une défaite : l’exil antifasciste des années vingt. La Trace, Centre d'études et de documentation sur l'émigration italienne, 2001, pp.44-53. 〈hal-01568580〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

79