Eugen Drewermann, Neigeblanche et Roserouge : interprétation psychanalytique trad. de l'allemand par Catherine Mazellier-Grünbeck

Résumé : Eugen Drewermann invite à lire ce conte de Grimm, très populaire en Allemagne, comme le récit du développement psychologique, de l'enfance à l'âge adulte et au mariage en passant par la puberté. Après avoir évoqué le paradis d'une enfance perdue, mais à retrouver, ces pages décrivent, étape par étape, l'évolution individuelle qui aboutit à l'harmonie : la peur de chacun devant les pulsions et le « surnoi » est surmontée par le bonheur de l'amour et la présence constante de la mère. Jusque dans ses constructions littéraires, ce conte est l'expression de l'harmonie qui exclut la peur en réconciliant l'homme et la nature, la conscience et l'inconscient, le passé et le présent, l'homme et la femme. Ce cheminement intérieur progresse à travers une symbolique psychologique : le « rouge » et le « blanc » (passion et pureté), le « précipice » et l'« ange » (danger et protection), l'« ours » et le « nain » (sensualité et moralité), les « ciseaux » et la « barbe » (présent et tradition), le « poisson » et l'« aigle » (pulsion et esprit), la « nature » et la « ville ».
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01632862
Contributor : Catherine Mazellier <>
Submitted on : Friday, November 10, 2017 - 4:30:24 PM
Last modification on : Thursday, June 6, 2019 - 2:47:49 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01632862, version 1

Citation

Catherine Grünbeck-Mazellier. Eugen Drewermann, Neigeblanche et Roserouge : interprétation psychanalytique trad. de l'allemand par Catherine Mazellier-Grünbeck. 1993. ⟨hal-01632862⟩

Share

Metrics

Record views

70