De la Grande Abbaye au Château Vert : l’installation d’un nouveau bordel municipal à Toulouse au XVIe siècle

Résumé : Depuis le XIVe siècle, la prostitution est une préoccupation des autorités urbaines de l’Occident médiéval. Dans le Sud de la France, les consulats installent des maisons de prostitution municipale, destinées à contenir le commerce vénal en un endroit clos. En 1525, le bordel public de Toulouse, la Grande Abbaye, doit être détruit : la ville entreprend un renforcement de ses murailles, et l’établissement est trop proche de ces dernières. Durant deux ans, les capitouls débattent pour trouver un nouveau lieu, plus approprié, pour installer leur nouvel établissement. Trop près d’une église ou d’un couvent, trop proche d’une école, la liste est longue des lieux proposés que les autorités trouvent inadéquats. Au fil des délibérations municipales autour de l’installation du nouveau bordel, le Château Vert, se dessine progressivement la manière dont les capitouls gèrent l’espace urbain, en délimitant notamment des espaces de l’honnêteté et de la vénalité.
Complete list of metadatas

Cited literature [26 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01655445
Contributor : Agathe Roby <>
Submitted on : Monday, October 15, 2018 - 10:39:46 PM
Last modification on : Thursday, May 9, 2019 - 10:41:57 AM
Long-term archiving on : Wednesday, January 16, 2019 - 12:38:06 PM

File

TAP-HU-49_Roby.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Collections

Citation

Agathe Roby. De la Grande Abbaye au Château Vert : l’installation d’un nouveau bordel municipal à Toulouse au XVIe siècle. Histoire urbaine, Société française d'histoire urbaine (SFHU), 2017, Prostitutions Urbaines, XIVe-XXIe siècles, 49 (2), pp.17-35. ⟨10.3917/rhu.049.0017⟩. ⟨hal-01655445⟩

Share

Metrics

Record views

146

Files downloads

48