Projet d'aménagement de la Cour du Temple à La Rochelle

Résumé : Par Nicolas Meynen « La cour du Temple » fait l'objet dès le XVIII e siècle de plusieurs projets d'aménagement. En 1810, relevant d'un plan d'urbanisme plus large, il est envisagé d'y réaliser une place circulaire de 50 mètres de diamètre reliée à la Place de la Caille par une rue neuve. En 1840, un autre projet plus ambitieux consiste cette fois à établir un théâtre municipal au milieu d'une place publique dont la forme est étudiée localement par la commission du théâtre constituée à cet effet. Il correspond à la volonté de la municipalité de se soustraire à la subvention annuelle qu'elle alloue à M. Pillet pour la location de son théâtre. Une réflexion de fond particulièrement intéressante sur le plan urbanistique et architectural est alors engagée par l'architecte municipal Antoine Brossard. Celui-ci collecte les plans de plusieurs salles de spectacle municipales en France dont celui du tout récent Opéra-comique auprès de son auteur Théodore Charpentier qui lui prodigue par ailleurs ces conseils : « Ce qu'on doit se proposer dans l'édification d'une salle de spectacle unique pour la ville, c'est la possibilité d'y faire jouer tous les genres. Le théâtre doit donc avoir une largeur, une hauteur et une profondeur suffisante pour qu'il soit machiné à trois dessous ». Une concurrence légale est alors instaurée par le député-maire Jacques Rasteau qui sollicite notamment auprès de cet architecte parisien l'étude d'un projet. Tout en travaillant de son côté à la commande publique, Brossard fait parvenir à son confrère le plan parcellaire de la ville, un état indiquant le volume des propriétés ainsi que 11 petits croquis établis par la commission locale matérialisant différentes formes de place (Fig.58). Il s'agit, selon le maire, « d'évertuer son imagination ». Pour un budget maximum de 500 000 francs, le cahier des charges prévoit la réalisation d'un théâtre mais aussi d'un café, d'un cercle (militaire, peut-on penser) et de boutiques regroupées en galerie autour de la place. L'intention affichée des pouvoirs est de réaliser cette entreprise par l'intermédiaire d'une société par actions avec la faculté de rachat jusqu'à l'entier amortissement au bout de 45 ans. Des croquis anonymes sur calque conservés aux archives municipales de La Rochelle montrent les différentes formes de place envisagées (elliptique, en hémicycle, en fer à cheval, carrée, rectangulaire). Ils matérialisent, pour les plus ambitieux, le redressement de la rue du Temple, le percement de nouvelles rues en direction de l'Hôtel de la Bourse ou jusqu'à l'Hôtel de ville, et la création de placettes. Au projet de place carrée bordée sur trois côtés par des immeubles sur porches (Fig.64) peut être rapproché le dessin subtilement aquarellé d'une élévation ordonnancée représentant le théâtre destiné au quatrième côté (Fig.65). De style classique, l'édifice est rattaché aux immeubles voisins par deux portes triomphales coiffées de sculptures en ronde bosse. L'unité d'ensemble de cette composition est parfaitement maîtrisée jusqu'au détail d'une fontaine centrale qui vient équilibrer l'ensemble empreint de rigueur et de majesté à la fois. Sans doute le plus complet de tous, ce projet estimé à 700 000 francs avec l'ouverture d'une rue vers le port est dû à l'architecte parisien Charles Laisné second grand prix de Rome en 1844. Mais la crainte d'un projet trop ambitieux se fait sentir rapidement sur place : « (…) dans ces villes de l'ordre de La Rochelle, on ne peut jamais monter les pièces comme dans la capitale tant sous le rapport des décors, que pour le nombre des acteurs et des figurants ». Le projet est abandonné en 1845 lorsqu'une Société Anonyme dite du Théâtre de La Rochelle, pilotée depuis l'Hôtel de ville, rachète la vieille salle de spectacle de M. Pillet et commande à l'architecte Brossard l'étude d'une nouvelle façade « qui sans le luxe dont nous ne pouvons avoir la prétention annonce au moins d'une manière convenable la destination de l'édifice ». (Fig. théâtre actuel)
Document type :
Preprints, Working Papers, ...
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01682942
Contributor : Nicolas Meynen <>
Submitted on : Friday, January 12, 2018 - 4:06:16 PM
Last modification on : Wednesday, May 23, 2018 - 5:58:03 PM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-01682942, version 1

Collections

Citation

Nicolas Meynen. Projet d'aménagement de la Cour du Temple à La Rochelle. 2018. ⟨hal-01682942⟩

Share

Metrics

Record views

82