Reconstitution du détristisme au cours du néoglaciaire : vers l'identification d'un signal météorologique régional pyrénéen

Résumé : Dans le cadre de l’Observatoire Homme Milieu Haut Vicdessos et des programmes de recherche EMPAL, DYVAH, ALTOS et ARCHIVOS, nous proposons l’étude à hautes résolutions spatiale et temporelle de cinq séquences lacustres pyrénéennes holocènes. L’objectif de cette démarche intégrée est de reconstituer l’érosion diachronique des surfaces continentales via l’analyse et la datation de chaque séquence sédimentaire, afin d’en dégager un signal météorologique, voire climatique. Localisé dans un rayon de 20 kilomètres, chaque lac d’origine glaciaire se caractérise cependant par des bassins versants aux caractéristiques géomorphologiques et géologiques contrastées (canyons rocheux, granite, roches métamorphiques), ainsi que par des pressions an- thropiques différentes (pastoralisme ou hydroélectricité). La caractérisation de l’ensemble des systèmes étudiés repose alors sur une approche multi-paramètres incluant un ou plusieurs carottages lacustres, et des analyses détaillées hautes résolutions des propriétés minérales des sédiments (susceptibilité magnétique, radiographie et microfluorescence X). Ces propriétés sont par ailleurs comparées aux signatures géochimiques de chaque bassin versant afin de réaliser une approche source-puits spécifique de chaque système. Enfin, l’étude diachronique des signaux est rendue possible via des datations radionucléides et radiocarbones qui ont été réalisées sur chaque séquence sédimentaire prélevée afin de générer des modèles âges-profondeurs indépendants, dont certains ont d’ores et déjà été discutés (Simonneau et al., 2013). La description sédimentaire, couplée aux radiographies X, a permis de distinguer différentsfaciès en fonction de leurs densités apparentes et de leurs granularités. Quelle que soit la séquence sédimentaire considérée, la sédimentation de fond est systématiquement interrompue par le dépôt de sables plus ou moins grossiers. Les analyses géochimiques réalisées sur les formations géologiques permettent alors d’avoir une lecture appropriée des signaux minéraux mesurés sur chaque séquence. Ainsi, en présence de substrats granitiques, le rubidium s’avère être l’élément le plus représentatif des flux détritiques, tandis qu’en présence de roches métamorphiques, ce sont les éléments potassium et titane qui sont considérés. Certains pics de concentration en ces éléments chimiques s’avèrent contemporains des dépôts sableux précédemment décrits, d’autres non. Cette double signature, granulométrique et géochimique, permettrait de hiérarchiser l’intensité des flux détritiques et donc l’intensité des évènements météorologiques hydrologiques locaux sur chaque système. Les événements sableux témoignant alors d’épisodes pluvieux ou de fontes nivales plus marqués. Au-delà de la signature locale, la comparaison inter-sites des flux détritiques reconstitués sur ces cinq séquences autorise une discussion plus approfondie de la signature météorologique régionale enregistrée. En effet, la comparaison diachronique des flux reconstitués à partir des modèles d’âges de chaque séquence met en évidence des évènements simultanés entre les sites. Avec des pressions anthropiques différentes, ce 388 synchronisme régional suggère que le facteur de forçage à l’origine de ces phases érosives soit davantage d’origine climatique. 13 épisodes intenses de détritisme liés à des péjorations climatiques ont donc été identifiés et datés aux alentours de 4715, 4455, 3875, 2620, 1670, 1380, 1035, 845 (AD1105), 620 (AD1330), 430 (AD1520), 215 (AD1735) et 105 (AD1845) cal BP, ainsi qu’en AD1955 et AD1985. Chaque épisode s’avère contemporain de péjorations climatiques humides largement documentées dans les Alpes, suggérant que ces deux massifs montagnards soient soumis aux mêmes influences climatiques. Par ailleurs, la comparaison inter-sites démontre également une augmentation de la fréquence des évènements hydrologiques pendant le Petit Âge Glaciaire, ainsi que lors des minimas solaires.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01687333
Contributor : Emilie Gil <>
Submitted on : Thursday, January 18, 2018 - 12:41:55 PM
Last modification on : Friday, May 10, 2019 - 1:54:18 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01687333, version 1

Citation

Anaëlle Simonneau, Didier Galop, Emmanuel Chapron, Kazuyo Tachikawa, Thierry Courp, et al.. Reconstitution du détristisme au cours du néoglaciaire : vers l'identification d'un signal météorologique régional pyrénéen. 15ème Congrès biannuel de l'ASF, Oct 2015, Chambéry, France. ⟨hal-01687333⟩

Share

Metrics

Record views

308