Sens et portée de la diversité des genres narratifs utilisés à des fins étiologiques

Résumé : Cet article revient sur la façon dont j’ai abordé les récits d’origine des animaux et des plantes recueillis en Europe à la fin des années 1980. Ma problématique était très marquée par l’anthropologie du symbolique et la méthode d’analyse structurale, puisqu’il s’agissait d’étudier les récits comme un des lieux d’expression des savoirs et des valorisations symboliques des êtres naturels. Cette approche s’écartait donc de celle que conduisaient, à la même époque, le spécialistes de la littérature orale, qui réfléchissaient plutôt sur les particularités des genres narratifs. L’article rappelle cette perspective et revient sur les questionnements soulevés, en particulier par Marie-Louise Tenèze (1976 et 1985), quant à la diversité des genres narratifs dans lesquels s’inscrivent les récits d’origine.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01708412
Contributor : Marlène Albert-Llorca <>
Submitted on : Tuesday, February 13, 2018 - 4:03:19 PM
Last modification on : Thursday, March 28, 2019 - 4:30:13 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01708412, version 1

Collections

Citation

Marlène Albert-Llorca. Sens et portée de la diversité des genres narratifs utilisés à des fins étiologiques. Galina Kabakova. Contes et légendes étiologiques dans l'espace européen, Pippa/Flies France, pp.15-22, 2013. ⟨hal-01708412⟩

Share

Metrics

Record views

63