Architecture allégorique et poésie moderne : Frénaud, château, quête et requête

Résumé : Dans l'œuvre du poète André Frénaud, on analyse ici le motif du château dans sa récurrence mais surtout au sein du recueil Il n’y a pas de paradis (1962), comme l’allégorie explicite non seulement de la création poétique, mais aussi de la construction d’un livre de poèmes. Métaphore du recueil, dont le donjon est partout et les remparts nulle part – et réciproquement – le château se définit comme facteur de ligature, de communication éventuellement par alternance, mais non systématique, de liaison mais non coercitive, de limite mais sans claustration étanche ou définitive, porosité susceptible d’ajouts, de suppression, de translations (ce en quoi le recueil poétique moderne se rapproche peut-être plus du roman médiéval que son homologue contemporain).
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [9 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01818844
Contributor : Arnaud Despax <>
Submitted on : Tuesday, June 19, 2018 - 3:57:38 PM
Last modification on : Thursday, June 27, 2019 - 4:02:03 PM
Long-term archiving on : Tuesday, September 25, 2018 - 3:37:54 AM

File

Arnaud Despax Frénaud Châtea...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-01818844, version 1

Collections

Citation

Arnaud Despax. Architecture allégorique et poésie moderne : Frénaud, château, quête et requête. Le château allégorique, Cristina Noacco, Christophe Imbert (Université Toulouse - Jean Jaurès), May 2016, Toulouse, France. ⟨hal-01818844⟩

Share

Metrics

Record views

59

Files downloads

70