L'industrialisation rurale douce, un modèle montagnard ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Ruralia : revue de l'Association des ruralistes français Year : 1999

L'industrialisation rurale douce, un modèle montagnard ?

(1)
1

Abstract

Le concept de proto-industrialisation conçu par Franklin Mendels s'applique essentiellement aux nébuleuses textiles des plaines dominées par les marchands-fabricants citadins. Mais la proto-industrie montagnarde du fer constitue un autre monde où le dynamisme est fréquemment d'essence rurale. Ainsi, entre 1780 et 1914, les paysans pluri-actifs du haut Jura réussissent une industrialisation fondée sur l'énergie hydraulique et le travail à domicile. Très attachés à leurs pâturages fraîchement défrichés et libérés de la mainmorte, ils refusent l'exode rural vers les grandes agglomérations lointaines. La dynamique de cette réussite est sociale. La pluri-activité agro-horlogère, puis agro-lunetière, proroge l'équilibre entre les hommes et la terre tout en créant un vivier de petits entrepreneurs ruraux. Cette autre voie vers la société industrielle n'est pas unique, les couteliers de Thiers, les horlogers suisses, suédois ou badois l'expérimentent également avec succès.
Fichier principal
Vignette du fichier
L'industrialisation rurale douce, un modèle montagnard ?, dans Ruralia, n° 4, 1999..pdf (319.35 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-01856548 , version 1 (12-08-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01856548 , version 1

Cite

Jean-Marc Olivier. L'industrialisation rurale douce, un modèle montagnard ?. Ruralia : revue de l'Association des ruralistes français, 1999, 4. ⟨hal-01856548⟩
167 View
452 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More