L’oxytonèse dans les noms de parties du corps et de céréales en *-ā- du grec ancien, et l’accentuation des collectifs indo-européens

Résumé : De nombreux noms de parties du corps, et quelques noms de céréales appartenant au type flexionnel en *-ā- du grec ancien, présentent une oxytonèse qui se trouve en désaccord avec l’accentuation habituelle des noms en *-ā- de sens concret. On s’interroge, dans cet article, sur l’origine de cette accentuation spécifique, qui doit être, pour une part, liée à celle des collectifs indo-européens ; et l’on se demande en particulier, dans une perspective essentiellement interne à l’histoire de la langue grecque, dans quelles conditions (notamment dans quels types suffixaux, et selon quels procédés analogiques) cette accentuation, qui doit constituer un archaïsme dans plusieurs mots, s’est étendue à l’intérieur de ces deux champs du lexique.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01859846
Contributor : Eric Dieu <>
Submitted on : Wednesday, August 22, 2018 - 4:26:04 PM
Last modification on : Thursday, June 27, 2019 - 4:02:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01859846, version 1

Collections

Citation

Eric Dieu. L’oxytonèse dans les noms de parties du corps et de céréales en *-ā- du grec ancien, et l’accentuation des collectifs indo-européens. Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, Peeters Publishers, 2010, 105 (1), pp.145-179. ⟨hal-01859846⟩

Share

Metrics

Record views

28