Le type accentuel μηρός / μῆρα du grec ancien

Résumé : Le contraste accentuel qui apparaît en grec ancien entre le masculin μηρóς « cuisse », pluriel μηροί « cuisses » (comme réalité comptable), et le pluriel neutre μῆρα « ensemble de cuisses, cuisseaux » (comme masse de viande indistincte brûlée lors de sacrifices), est habituellement considéré comme le reflet d’un fait d’accentuation remontant à l’indo-européen : il s’agirait d’un vestige d’une différenciation accentuelle des collectifs indo-européens (devenus neutres pluriels en grec) par rapport au singulier correspondant. Cet article, par un examen des faits grecs présentant une opposition accentuelle entre un masculin singulier oxyton et un neutre pluriel d’accentuation récessive, vise à montrer qu’il n’en est rien, et que l’ensemble des faits grecs relatifs à ce problème d’accentuation s’expliquent comme des innovations internes au grec.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01859923
Contributor : Eric Dieu <>
Submitted on : Wednesday, August 22, 2018 - 5:00:47 PM
Last modification on : Thursday, June 27, 2019 - 4:02:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01859923, version 1

Collections

Citation

Eric Dieu. Le type accentuel μηρός / μῆρα du grec ancien. Alain Blanc et Daniel Petit. Nouveaux acquis sur la formation des noms en grec ancien. Actes du Colloque international, Université de Rouen, ERIAC, 17-18 octobre 2013, Peeters, Louvain, pp.37-56, 2016. ⟨hal-01859923⟩

Share

Metrics

Record views

30