L'embryon humain en AMP, éléments pour une approche relationnelle - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Enfances Familles Générations Year : 2014

L'embryon humain en AMP, éléments pour une approche relationnelle

(1)
1
Anne-Sophie Giraud

Abstract

Social anthropological analysis of family relations in assisted reproduction lends a certain status to the embryo, whether we realize it or not. Still, this status remains a weak point in social sciences discourse. Extensive anthropological analysis has been dedicated to how certain technology, especially ultrasound, has contributed to the image of the embryo as an "isolate"-a separate entity from the woman's body in which it was formerly enclosed and embedded (Strathern, 1992). Assisted reproductive technology (ART), including cryopreservation and in vitro fertilization, has further accentuated this representation. However, ethnographic observation of ART practices reveals that the embryo is still a part of networks of relations (Thompson, 2005). On the one hand, the embryo is related to professionals who, at a given time, because of their status, have the power to select, destroy, or preserve it. On the other hand, and more importantly, it has family relations to all the people involved in its genetic reproduction, gestation, and social parenting, and who therefore also have a set of rights and responsibilities as regards the embryo. For this article, we conducted semi-structured interviews with 70 ART professionals with the goal of analyzing the embryo in assisted reproduction using a relational approach inspired by Mauss' analysis of gender and family relations (Théry, 2007). This approach provides an alternative point of view on ART and explains how the embryo is given a different status-from potential child to simple organic matter-depending on the system of established relations under which it is considered. Our hypothesis is that such an approach will provide new insight into the sometimes acute dilemmas facing "parents" of surplus cryopreserved embryos and the four main options under French law: keep, donate to research, donate to another couple, or destroy.
L'analyse socio-anthropologique de la parenté en assistance médicale à la procréation (AMP) présuppose, qu'on le sache ou non, de donner un certain statut à l'embryon. Cependant, ce statut reste encore largement un point aveugle du débat des sciences sociales. L'anthropologie a beaucoup analysé la façon dont les techniques, et en particulier l'échographie, ont contribué à l'image de l'embryon comme « isolat », séparé en particulier du corps féminin dans lequel il était autrefois enclos et enfoui (Strathern, 1992). L'AMP, avec la congélation et la fécondation in vitro, a encore accentué cette représentation. Cependant, l'observation ethnographique des pratiques d'AMP révèle que l'embryon est en réalité toujours pris dans des réseaux relationnels (Thompson, 2005). Relations, d'une part, à des professionnels qui ont à un certain moment, du fait de leur statut, le pouvoir de sélectionner, détruire ou conserver cet embryon. D'autre part, et surtout, en référence à la parenté, à l'ensemble des personnes impliquées dans la procréation, l'engendrement ou la filiation, et qui de ce fait ont elles aussi un ensemble de pouvoirs et de devoirs à l'égard de cet embryon. Cet article s'appuie sur une enquête par entretiens semi-directifs auprès de 70 professionnels de l'AMP et a pour objectif d'analyser l'embryon en AMP grâce à une approche relationnelle inspirée de l'héritage maussien en matière d'analyse du genre et de la parenté (Théry, 2007). Cette approche permet de décrire autrement la scène de l'AMP et de comprendre comment l'embryon alterne entre diverses positions-entre enfant potentiel et pur matériau organique-selon le système de relations instituées dans lequel il se trouve inscrit. Notre hypothèse est qu'une telle approche éclaire de façons nouvelles les dilemmes parfois aigus des « parents » confrontés à l'embryon congelé hors projet et aux quatre grandes options prévues par la loi française : garder, donner à la recherche, « donner » à un autre couple ou détruire.
Fichier principal
Vignette du fichier
EFG_AS.pdf (1.25 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01880993 , version 1 (25-09-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01880993 , version 1

Cite

Anne-Sophie Giraud. L'embryon humain en AMP, éléments pour une approche relationnelle. Enfances Familles Générations, 2014, 21. ⟨hal-01880993⟩
47 View
127 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More