Le corps embryonnaire et fœtal dans une approche relationnelle

Résumé : L'anthropologie a longuement analysé la façon dont les techniques et notamment l'échographie et l'AMP (assistance médicale à la procréation), ont contribué à l'image de l'être prénatal comme « isolat », séparé en particulier du corps féminin. La personne, assimilée au corps embryonnaire, serait devenue une pure entité biologique isolée des relations sociales censées la conformer. Cependant l'observation ethnographique des pratiques autour de l'AMP et de la mort périnatale nous révèlent que l'être prénatal et son corps, loin d'être de simples « donnés biologiques », sont toujours inscrits au sein d'un ensemble de relations sociales. Les façons de percevoir ce corps, de le décrire, de le qualifier et de le considérer, ne sont donc jamais indépendantes des liens actuels ou virtuels qui le relient avec les différentes personnes en rapport avec lui, à tel ou tel titre, selon tel ou tel statut.
Complete list of metadatas

Cited literature [4 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01881014
Contributor : Anne-Sophie Giraud <>
Submitted on : Tuesday, September 25, 2018 - 1:47:40 PM
Last modification on : Saturday, April 20, 2019 - 1:52:13 AM
Long-term archiving on : Wednesday, December 26, 2018 - 3:13:36 PM

Files

Version2.1.Recherches familial...
Files produced by the author(s)

Identifiers

Collections

Citation

Anne-Sophie Giraud. Le corps embryonnaire et fœtal dans une approche relationnelle. Recherches familiales, Union nationale des associations familiales (UNAF), 2014, pp.9-17. ⟨10.3917/rf.011.0009⟩. ⟨hal-01881014⟩

Share

Metrics

Record views

62

Files downloads

57