Vers une synergie des didactiques de l'anglais et des approches plurielles ?

Résumé : Les pratiques didactiques propres à la didactique des langues sont régulièrement interprétées sous l’angle de la rupture. Bien souvent, les différents courants envisagés ont eu à cœur de marquer leur différence afin de se créer une identité propre et d’asseoir leur inscription dans un champ théorique bien spécifique. Demaizière et Narcy-Combes (2007) soulignent le flou terminologique existant dans le champ de la didactique des langues et considèrent qu’il s’est accentué depuis le passage de l’approche communicative à l’approche actionnelle. On peut, en effet, s’interroger sur les effets qu’a produit l’adossement de la didactique des langues étrangères au Cadre européen commun de référence pour les langues. Forlot (2009) souligne une nécessaire didactique centrée sur des problèmes sociolinguistiques alors que Chini (2009) juge qu’on ne saurait parler de didactique des langues sans aborder les préoccupations psycholinguistiques. En outre, le Cadre a permis à la didactique des langues d’étendre son champ d’application au plurilinguisme par l’introduction du concept de compétence plurilingue. C’est dans le champ de la didactique du plurilinguisme que s’inscrivent les « approches plurielles » telles que définies par Candelier (2008). Il s’agit d’approches « mettant en œuvre des activités impliquant à la fois plusieurs variétés linguistiques et culturelles » (ibid. : 68) se distinguant des approches singulières, dans lesquelles « le seul objet d’attention est une langue ou une culture particulière, prise isolément » (ibid.). On constate un contraste terminologique qui pourrait présager d’une rupture entre didactique des langues (singulières) et didactique du plurilinguisme. Or, il nous semble possible de transcender tant les positionnements divergents que les méthodologies liées au type d’approche envisagé et de construire une didactique holistique s’appuyant à la fois sur les champs théoriques de la psycholinguistique et de la sociolinguistique. Notre ambition est mesurée ; il s’agit simplement d’aborder la didactique des langues en s’appuyant sur certains des courants qui l’ont construite et en intégrant quelques méthodologies qui la caractérisent. Par conséquent, nous examinerons comment les approches plurielles peuvent contribuer à la didactique de l’anglais. La prise en compte des langues minoritaires présentes dans la classe et la réflexion menée par les élèves, en groupes, sur des langues non enseignées permet d’impliquer les apprenants dans leur structuration cognitive et psychologique. L’approche didactique envisagée, ainsi mise en œuvre en classe de collège, ne symbolise ni la rupture ni la continuité entre didactique de l’anglais et didactique du plurilinguisme : elle est le résultat d’une synergie entre leurs champs et méthodologies.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [9 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01915711
Contributor : Rebecca Dahm <>
Submitted on : Wednesday, November 7, 2018 - 11:21:41 PM
Last modification on : Wednesday, July 10, 2019 - 1:35:13 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01915711, version 1

Citation

Rebecca Dahm. Vers une synergie des didactiques de l'anglais et des approches plurielles ?. Croisements, ruptures, partages, conflits Quelles approches diversitaires pour la didactique des langues ?, Colloque international co-organisé par : L’Université Normale de Chine du Sud (Canton, Chine) et l’EA 4246 PREFics –Dynadiv / Université François Rabelais (Tours, France), Nov 2013, Canton, Chine. ⟨hal-01915711⟩

Share

Metrics

Record views

46

Files downloads

8