Les Constructions liées : c'est une saine occupation que l'horticulture

Résumé : RESUME. - L’objet de cet article est la description syntaxique des constructions « liées » présentée canoniquement par les grammaires par « c’est une belle fleur que la rose ». La construction sera schématisée par la notation c’est A que B. Un classement et une analyse des occurrences est proposé selon la nature des segments qui apparaissent en A et en B. Nous ferons l’hypothèse que la nature des segments influe sur l’interprétation de la construction liée. On aurait deux constructions : une construction nominale exclamative, marquée ou non par c’est ou quel, dans laquelle les segments A et B sont des noms : « Incroyable histoire que celle de ce petit village vendéen » ou bien une construction dans laquelle A est un terme nominal et B un infinitif : « Quel désir malsain que de vouloir toujours découvrir une de nos connaissances dans une galerie qu’on nous fait visiter ! » Dans la construction où les segments A et B sont des infinitifs : « C’est rendre un mauvais service à une jeune fille que de lui faire un compliment », l’interprétation exclamative n’est pas disponible. Dans les deux cas, l’élément « que » sera analysé comme un élément qui vient « bloquer » une dislocation.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-01976708
Contributor : Magali Rouquier <>
Submitted on : Thursday, January 10, 2019 - 11:29:45 AM
Last modification on : Tuesday, July 9, 2019 - 10:13:00 AM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-01976708, version 1

Citation

Magali Rouquier. Les Constructions liées : c'est une saine occupation que l'horticulture. Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, Peeters Publishers, 2002, XCVII (1), pp.153-186. ⟨hal-01976708⟩

Share

Metrics

Record views

58