La sidérurgie en pays Bassar (Nord Togo) et la question de la diversité technique

Résumé : Le pays Bassar (Nord du Togo) est un des plus grands centres de production du fer en Afrique de l’Ouest. Grâce aux recherches menées par P. de Barros, il est admis que ce district sidérurgique se met en place avant notre ère et que son activité s’intensifie à partir du 14ème siècle ap. notre ère. La quantité de fer produit durant les dernières décennies (1300-1900) excédait la consommation locale ; ce surplus alimentait le marché régional, puis suprarégional. Fin 2013, le projet SIDERENT ANR JCJC a été sélectionné. Il a pour objectif de travailler sur l’évolution des stratégies d’exploitation des ressources naturelles dans le cadre de la sidérurgie ancienne Bassar. Quatre missions de terrains ont été réalisées, ainsi que de nombreuses analyses en laboratoire. Les résultats permettent de produire un schéma renouvelé de l’histoire locale de la sidérurgie bassar, de caractériser les essences boisées et les minerais utilisés, de réévaluer le volume de production des sites, d’identifier une certaine diversité des techniques mises en œuvre pour obtenir du fer brut et de mieux comprendre l’opération technique de traitement de la loupe. Cette communication présentera à la fois la méthodologie, les résultats et les perspectives du projet SIDERENT.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-02010522
Contributor : Caroline Robion-Brunner <>
Submitted on : Thursday, February 7, 2019 - 11:36:08 AM
Last modification on : Saturday, February 9, 2019 - 2:49:35 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02010522, version 1

Collections

Citation

Caroline Robion-Brunner. La sidérurgie en pays Bassar (Nord Togo) et la question de la diversité technique. Journée d'étude, Philippe Dillman, Maxime Héritier, Gaspard Pagès, Oct 2018, Paris, France. ⟨hal-02010522⟩

Share

Metrics

Record views

43