Sidérurgie ancienne : des hommes, du fer, du pouvoir

Résumé : Minerai, scories, bouts de fer, voici de drôles d’objets informes, ressemblant à des cailloux ou au mieux à des morceaux de lave. Pourtant, ils mettent en émoi certains archéologues, spécialistes de l’histoire de la métallurgie. Ces vestiges d’un passé riche et parfois oublié sont souvent les uniques témoins des anciennes techniques métallurgiques. En Afrique, les forgerons ont fait preuve d’une grande inventivité pour fabriquer du fer et des objets en fer. Ils ont mis en place et développé des techniques nombreuses et diverses sur l’ensemble du continent. Ces métallurgistes font parti des premiers à maîtriser les techniques de transformation de la roche minérale en un métal utile pour l’agriculture et la guerre. Actuellement, les vestiges sidérurgiques les plus anciens découverts en Afrique datent du début du 1er millénaire avant notre ère. Ils proviennent des sites de Gasiza et Kabucusi au Rwanda. Après avoir décrit la place de la métallurgie du fer dans les sociétés et la complexité technique de cette activité, nous dresserons un bilan des connaissances archéologiques sur son histoire en Afrique et évoquerons les défis à mener sur le terrain togolais entre recherches scientifiques et partages de ce passé glorieux avec le plus grand nombre.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-02011339
Contributor : Caroline Robion-Brunner <>
Submitted on : Thursday, February 7, 2019 - 7:33:26 PM
Last modification on : Saturday, February 9, 2019 - 4:00:21 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02011339, version 1

Collections

Citation

Caroline Robion-Brunner. Sidérurgie ancienne : des hommes, du fer, du pouvoir. Les 10 ans de l’université de Kara, Jan 2014, Kara, Togo. ⟨hal-02011339⟩

Share

Metrics

Record views

27