Le Champ Redon, une occupation du Néolithique final : autoroute A75, section Béziers - Pézenas : Hérault, Valros et Montblanc : Rapport de fouille préventive

Résumé : L'implantation du Néolithique final du Champ Redon occupe une crête topographique d'époque miocène aux limites des communes de Valros et Montblanc. Au sein d'un décapage de 8740 m², qui a révélé un grand nombre de structures agraires antiques, une quinzaine de structures excavées attribuables à une implantation du Néolithique final ont pu être identifiées et étudiées en détail. Deux d'entre elles, l'une de 5,50 de long pour 4,50 m de large et l'autre de 5 m de long pour 2,50 m de large, possédaient, dans leurs comblements supérieurs, de lourds blocs et dalles de grès en partie effondrés ainsi que des vestiges de terre architecturale crue. Ces indices d'une construction en terre et de pierres, témoignent du caractère architecturé, excavé-bâti, de ces aménagements, qui possédaient probablement un dispositif de couverture et qui ont servi de zone de stockage, comme l'indiquent trois vases entiers découverts en position fonctionnelle au sein de logettes creusées dans le sol de l'un d'entre eux. La distribution spatiale des structures de ce site est relativement lâche et plusieurs phases d'occupation successives sont clairement documentées. La première, à laquelle 5 structures au moins peuvent être rattachées correspond à une petite occupation du début du Néolithique final, datée entre 3500 et 2950 av. J.-C. La seconde est datée entre 2900 et 2500 av. J:C. Il s'agit donc certainement d'une zone occupée ponctuellement. L'industrie lithique est peu abondante. Le macro-outillage se compose de meules, de molettes, de mortiers et de percuteurs. La diversité et la nature du macro-outillage recueilli dans certaines structures renvoie à une occupation de nature domestique. Les vestiges de faune récoltés proviennent presque exclusivement de deux espèces : les ovicaprins et les bovins. Une fosse de 1 m de diamètre, à parois verticales et fond plat, en situation isolée au milieu de l'occupation du Néolithique final, se rapporte à l'âge du Bronze. Plusieurs fragments d'un pichet à décor "barbelé" ont été découverts dans son comblement.
Document type :
Reports
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-02025478
Contributor : Muriel Gandelin <>
Submitted on : Tuesday, February 19, 2019 - 4:43:24 PM
Last modification on : Thursday, June 6, 2019 - 2:39:46 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02025478, version 1

Citation

Muriel Gandelin, Roland Haurillon, Isabel Figueiral, Caroline Hamon, Pierre Caillat, et al.. Le Champ Redon, une occupation du Néolithique final : autoroute A75, section Béziers - Pézenas : Hérault, Valros et Montblanc : Rapport de fouille préventive. [Rapport de recherche] Inrap MED. 2012, 465 p. ⟨hal-02025478⟩

Share

Metrics

Record views

61