Combronde (Puy-de-Dôme) : La Varenne, Rapport de diagnostic

Résumé : L'opération réalisée dans une zone archéologiquement sensible, visait à caractériser la nature, la chronologie, l'état de conservation, la densité et le niveau d'enfouissement d'éventuelles occupations anciennes. Au total 112 sondages ont été réalisés, 71 se sont révélés positifs et 173 anomalies apparaissent comme des aménagements anthropiques d'époque ancienne ou récente. Outre un important réseau de drainage mis en place à plusieurs époques, pour pallier à l'imbibition importante de cette zone, les témoins découverts consistent principalement en une quarantaine de trous de poteau, dont certains se rattachent à la Protohistoire et/ou à l'Antiquité ; une trentaine de fosses protohistoriques ou historiques ; un enclos quadrangulaire probablement de l'âge du Fer et un puits antique appareillé. Ces aménagements anciens apparaissent très hauts, 30 à 50 cm sous la surface, directement sous la terre végétale, et donc ne sont pas intégralement conservés. Seules les structures en creux ont été épargnées par les mises en culture de cette zone. Leur degré de préservation est toutefois variable suivant les secteurs. Le mobilier récolté est moyennement abondant : 564 tessons de céramique, 147 fragments d'éléments architecturaux en terre cuite, des tuiles plates à rebord, un silex, des restes fauniques et anthracologiques. La nature de occupations antiques est mal caractérisée, mais elle pourrait s'apparenter à des zones d'activités agricoles du Haut-Empire romain (Ier et II e s.) certainement situées à proximité d'habitats. Cependant, ces derniers n'ont pas été mis en évidence par la découverte de vestiges architecturaux probants. Pour les périodes les plus anciennes, protohistoriques (La Tène), les vestiges s'apparentent également à des occupations de type d'habitat. Plusieurs fosses sont des structures réutilisées comme dépotoirs domestiques et les trous de poteau, pourraient appartenir à des bâtiments ou à des éléments de cheminement de clôture de l'espace. L'enclos, que sa forme semble rattacher à l'âge du Fer, atteste, quant à lui, d'une fonction funéraire du site. L'extension totale des différentes occupations n'est pas connue. Les occupations protohistoriques semblent relativement circonscrites. L'occupation antique dépasse certainement l'aire diagnostiquée.
Document type :
Reports
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-02043179
Contributor : Muriel Gandelin <>
Submitted on : Wednesday, February 20, 2019 - 5:44:14 PM
Last modification on : Monday, October 14, 2019 - 7:16:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02043179, version 1

Collections

Citation

Muriel Gandelin. Combronde (Puy-de-Dôme) : La Varenne, Rapport de diagnostic. [Rapport de recherche] Inrap RAA. 2011, 150 p. ⟨hal-02043179⟩

Share

Metrics

Record views

20