Albert Cohen : polyglossie, polyphonie et littérature mineure

Résumé : Albert Cohen est à la fois un grand nom et une figure marginale de la littérature française du XXe siècle. Né sujet de l’Empire ottoman à Corfou en 1895, d’un père d'origine juive romaniote et une mère juive de langue italienne, émigré à Marseille à l’âge de 5 ans, il a obtenu la nationalité suisse en 1919, sans jamais avoir été citoyen français, et sans pour autant que son œuvre soit cataloguée dans la « littérature de la francophonie ». Son œuvre romanesque polyphonique témoigne d’un rapport amoureux, virtuose et décomplexé à la langue française, brassant de multiples sociolectes, mêlant archaïsmes, néologismes et xénismes, embrassant le français de Marseille, de Suisse ou de Belgique, avec en outre une présence marquée de langues étrangères, du latin à l’anglais. Cette langue protéiforme, ce style pluriel témoignent à la fois d’un parti pris éthique et d’une expérimentation littéraire atypique, avec pour enjeu la mise en scène critique des discours.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [12 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-02077911
Contributor : Jerome Cabot <>
Submitted on : Sunday, March 24, 2019 - 3:46:07 PM
Last modification on : Thursday, June 27, 2019 - 4:28:58 PM
Long-term archiving on : Tuesday, June 25, 2019 - 12:18:19 PM

File

Cabot_Cohen_polyglossie_polyph...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02077911, version 1

Collections

Citation

Jérôme Cabot. Albert Cohen : polyglossie, polyphonie et littérature mineure. Les Conrad français : les auteurs étrangers en France entre 1918 et 1945, Société Jean Malaquais, Mar 2019, Paris, France. ⟨hal-02077911⟩

Share

Metrics

Record views

28

Files downloads

26