La paratraduction des oeuvres politiques surréalistes sous le second franquisme (1959-1975)

Résumé : Les éléments paratextuels apportent des informations très précieuses en rapport avec la production et la réception d’une œuvre traduite dans sa culture source et dans sa culture cible. Le concept de « paratraduction », créé en Espagne en 2004, nous informe « sur les activités présentes au seuil de la traduction, sur ce qu’elles représentent et peuvent nous apprendre concernant la subjectivité du traducteur et la nature de la présentation du produit traduit ». L’objectif de cet article est d’analyser tant les paratraductions que les épitextes des Documentos políticos del surrealismo (1973) d’André Breton, et du Surrealismo frente a realismo socialista (1973) de Louis Aragon et André Breton. Les ouvrages de ces deux écrivains, connus en Espagne par quelques lettrés francophones, ont été découverts grâce à des traductions publiées à partir des années 1960. Celles-ci constituent donc une source de premier ordre pour la redécouverte du mouvement surréaliste et de ces deux auteurs en Espagne.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-02151447
Contributor : Marian Panchón Hidalgo <>
Submitted on : Saturday, June 8, 2019 - 12:47:20 PM
Last modification on : Friday, October 11, 2019 - 9:05:31 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02151447, version 1

Collections

Citation

Marian Panchón Hidalgo. La paratraduction des oeuvres politiques surréalistes sous le second franquisme (1959-1975). Esa Hartmann; Patrick Hersant. Au miroir de la traduction : avant-texte, intratexte, paratexte, Éditions des archives contemporaines, pp.179-188, 2019, 978-28-1300-308-9. ⟨hal-02151447⟩

Share

Metrics

Record views

12