L'épiphanie, et le devoir de s'en méfier : Le recueil des poèmes chez André Frénaud

Résumé : André Frénaud (1907-1993) est souvent revenu sur l’expérience de la Totalité que permet, selon lui, la poésie. Pour la décrire, il parle d’un « instant infini », ou du bref « éblouissement épiphanique du poème ». Le recueil veut ensuite en maintenir la trace monumentale, selon une structure spécifique faite de cohésion et de rupture, comme l’illustre Depuis toujours déjà (1970). Or, l’extase apparente que procure cet événement n’exclut pas la méfiance : le poète a explicitement le devoir d'en douter, notamment à cause de la fugacité extrême de cet instant de poésie. D’où l’exigence éthique constamment affirmée par l’écrivain, « le souci de [s]e raccrocher à la réalité perceptible pour échapper à cet instant intemporel qui est peut-être illusoire ». En définitive, nous dit Frénaud, pour permettre l’attention nécessaire aux éléments communs qui nous entourent, il faut considérer que les poèmes ne sont que des poèmes, des signes, tout comme les mots qui les constituent, disponibles à toutes sortes d’usages et de jeux.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [12 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-02151879
Contributor : Arnaud Despax <>
Submitted on : Monday, June 10, 2019 - 3:45:23 PM
Last modification on : Thursday, June 27, 2019 - 4:02:03 PM

File

Despax Frénaud Poéthiques é...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02151879, version 1

Collections

Citation

Arnaud Despax. L'épiphanie, et le devoir de s'en méfier : Le recueil des poèmes chez André Frénaud. Poéthiques: instants de poésie, Jean-Yves Laurichesse, Nathalie Cochoy, Nov 2013, Toulouse, France. ⟨hal-02151879⟩

Share

Metrics

Record views

6

Files downloads

18