«Oncques ne fut feu sans fumee» : fortune du proverbe au XVe siècle - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 1999

«Oncques ne fut feu sans fumee» : fortune du proverbe au XVe siècle

(1)
1
Florence Bouchet

Abstract

Bien que le proverbe soit censé fixer une vérité communément admise, ses emplois littéraires manifestent une pluralité de significations liées au contexte d'insertion. L'étude comparée de la formule "oncques ne fut feu sans fumee", présente dans le rondeau XXXV de Charles d'Orléans, Le Livre du Duc des vrais amans de Christine de Pizan et le roman Jehan de Saintré d'Antoine de La Sale, donne à observer diverses stratégies rhétoriques et didactiques, révélatrices des nouvelles modalités de la littérature française du XVe siècle, confrontée à l'opacité du monde et à l'ambiguïté des signes.
Fichier principal
Vignette du fichier
Onques ne fut feu.pdf (122.39 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-02167072 , version 1 (27-06-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02167072 , version 1

Cite

Florence Bouchet. «Oncques ne fut feu sans fumee» : fortune du proverbe au XVe siècle. Jean-Claude Faucon. Feu et lumière au Moyen Age II, Editions universitaires du Sud (diffusion Honoré Champion), pp.7-18, 1999, Collection Moyen Age, 2-7227-0080-8. ⟨hal-02167072⟩

Collections

UNIV-TLSE2 PLH
44 View
135 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More