Health outcomes resulting from the quality of emotional expression in HIV/AIDS patients - Université Toulouse - Jean Jaurès Access content directly
Journal Articles European Review of Applied Psychology / Revue Européenne de Psychologie Appliquée Year : 2016

Health outcomes resulting from the quality of emotional expression in HIV/AIDS patients

Bénéfices liés à la santé résultant de la qualité de l'expression émotionnelle chez les personnes atteintes du VIH/SIDA

Abstract

Introduction: Studies on emotional expression and its impact upon health have mainly focused on quantitative aspects of interactions rather than on their quality. Objective: The present study aimed to examine the interpersonal quality of interactions in the social sharing of emotions (SSE) in people living with HIV/AIDS (PLWHA), and its impact on patients’ physical and psychological well-being. Method: One hundred and one PLWHA answered a questionnaire (Likert scale items) which assessed the following: shame, guilt, perceived stigma, perceived physical health, perceived mental health, SSE and the interpersonal quality of SSE (IQSSE). The main hypotheses were compiled into a theoretical model which was tested by a series of structural equation modeling (SEM) analyses. Results: The final solution resulted into a well-fit model which showed that: shame predicted IQSSE, perceived stigma mediated the relationship between IQSSE and guilt, and perceived mental health mediated the relationship between IQSSE and perceived physical health. Conclusion: These results corroborate previous findings which demonstrate that IQSSE is independent from quantitative aspects of SSE and that the way the SSE takes place is crucial to the benefits it induces.
Introduction: Les études qui s’intéressent à l’expression émotionnelle et son impact sur la santé ciblent davantage des aspects quantitatifs des interactions et non pas des aspects qualitatifs de celles-ci. Objectif: La présente étude a eu comme objectif d’examiner la perception de la qualité interpersonnelle des interactions lors du partage social des émotions (PSE) chez les personnes atteintes du VIH/sida, et son impact au niveau du bien-être physique et psychologique chez ces patients. Méthode: Cent un patients atteints du VIH/sida ont répondu à un questionnaire (items Likert) évaluant les variables suivantes : honte, culpabilité, stigmatisation perçue, santé physique perçue, santé mentale perçue, PSE et la perception de la qualité interpersonnelle du PSE. Les hypothèses principales ont été regroupées dans un modèle théorique qui a été testé par une série d’analyses des modélisations en équations structurales. Résultats: Au final, la solution qui a résulté dans un modèle bien ajusté a montré que : la honte est un prédicteur de la perception de la qualité interpersonnelle du PSE, la perception de la stigmatisation est une médiatrice de la relation entre la perception de la qualité interpersonnelle du PSE et la culpabilité, et la santé mentale perçue a été une variable médiatrice entre la perception de la qualité interpersonnelle du PSE et la santé physique perçue. Conclusion: Ces résultats corroborent des études précédentes qui ont mis en avant que la perception de la qualité interpersonnelle du PSE est indépendante des aspects quantitatifs de celui-ci et la façon dont le PSE a lieu est cruciale pour les bénéfices dont celui-ci est porteur.
Fichier principal
Vignette du fichier
Health outcomes resulting from the quality of emotional expression in HIVAIDS patients .pdf (1.1 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02482249 , version 1 (29-04-2020)

Identifiers

Cite

Nicole Cantisano, Bernard Rimé, Mohammad Afzali, María Muñoz-Sastre. Health outcomes resulting from the quality of emotional expression in HIV/AIDS patients. European Review of Applied Psychology / Revue Européenne de Psychologie Appliquée, 2016, 66 (3), pp.95-100. ⟨10.1016/j.erap.2016.04.009⟩. ⟨hal-02482249⟩
74 View
126 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More