La construction sociale de la figure de lectrice et de sa contre-figure masculine - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue de Recherches en Littéracie MultiModale Year : 2016

La construction sociale de la figure de lectrice et de sa contre-figure masculine

(1)
1

Abstract

On the basis of two ethnographic studies, this article demonstrates how the social construction of reading is gendered. Imposing competitive and exclusive representations, this normative social construct impedes the figure of the man-reading and, more importantly, the figure of the boy-reading (teenagers and young adult). In rural areas, much like in the areas of the underprivileged suburbs, reading is for girls, and the few boys and men readers, often viewed as artists, intellectuals or activists, must find strategies to disguise reading. Thus, in both of these areas, the chosen solitude of the 'reader' is a behaviour associated with the female gender. Therefore, which culture does the act of reading reflect boys and men?
La Revue de Recherches en LMM se veut un lieu de rassemblement des voix de toutes les disciplines qui s'intéressent à la multimodalité : l'éducation, la didactique, la linguistique, la sémiotique, l'éducation aux médias, les communications, les arts visuels et médiatiques, la littérature, le théâtre, le cinéma, la musique, l'univers social, les sciences de l'information, les technologies éducatives. La publication de la Revue de Recherches en LMM se fait exclusivement en ligne afin d'assurer l'accès libre aux écrits scientifiques. La procédure de sélection des articles suit rigoureusement les critères des publications scientifiques : relecture à l'aveugle par deux ou trois experts, échanges suivis entre le responsable du numéro, les rédacteurs de la revue, les auteurs et les relecteurs pour aboutir à la version finale de l'article. La Revue de Recherches en LMM publie exclusivement des articles en langue française. Note au lecteur : L'envoi d'un article pour publication dans la Revue de recherches en littératie médiatique multimodale implique que l'auteur cède au Groupe de recherche en littératie médiatique multimodale les droits de publication de son oeuvre à partir du moment où celle-ci est acceptée et publiée. Toute autre reproduction ou représentation du présent article, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, doit faire l'objet d'un accord écrit de la part de l'éditeur. Pour information : info@litmedmod.ca © Tous droits réservés Revue de Recherches en LMM (r2lmm.ca Résumé À l'aide de deux enquêtes ethnographiques, l'article montre comment la construction sociale de la lecture est genrée. Par les représentations concurrentes et exclusives que cette construction sociale normative impose, elle écrase la figure du lecteur homme et, encore plus en amont, la figure du lecteur garçon (adolescent et jeune). En milieu rural comme dans le quartier de la banlieue défavorisée urbaine, l'image et le discours sur la lecture sont réservés aux filles, et les rares garçons et hommes lecteurs, catégorisés comme artistes, intellectuels ou militants, doivent trouver des stratégies d'esquive, de déguisement et d'instrumentalisation de la lecture pour pouvoir afficher cet état ; car, tout comme en milieu rural, la solitude choisie est un comportement connoté au féminin. Alors, à quelle culture l'acte de lecture renvoie-t-il les garçons/hommes ? Abstract On the basis of two ethnographic studies, this article demonstrates how the social construction of reading is gendered. Imposing competitive and exclusive representations, this normative social construct impedes the figure of the man-reading and, more importantly, the figure of the boy-reading (teenagers and young adult). In rural areas, much like in the areas of the underprivileged suburbs, reading is for girls, and the few boys and men readers, often viewed as artists, intellectuals or activists, must find strategies to disguise reading. Thus, in both of these areas, the chosen solitude of the 'reader' is a behaviour associated with the female gender. Therefore, which culture does the act of reading reflect boys and men?
Fichier principal
Vignette du fichier
Roselli-littéracie.pdf (328.81 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02958934 , version 1 (03-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02958934 , version 1

Cite

Mariangela Roselli. La construction sociale de la figure de lectrice et de sa contre-figure masculine. Revue de Recherches en Littéracie MultiModale, 2016, Littéracies informationnelles et médiatiques au prisme du genre, 4. ⟨hal-02958934⟩
27 View
51 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More