Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La joie dans la peine au XVe siècle : du paradoxe à la sublimation

Résumé : La joie et la peine, sentiments a priori incompatibles, peuvent pourtant se conjoindre. Cet apparent paradoxe trouve un ancrage ancien, dans la Bible et chez les Stoïciens. Deux modes d’association de la joie et de la peine peuvent être distingués dans la littérature du XVe siècle : la joie comme simple couverture de la peine ; la joie plus subtilement conquise sur la peine. Divers auteurs sont confrontés, en particulier Christine de Pizan, Alain Chartier et Charles d’Orléans. L’espèce de symbiose de la joie et de la peine qui se fait jour dans les textes rejoint une posture thymique caractéristique du XVe siècle, la mélancolie ; elle esquisse aussi une sagesse plus intemporelle.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-03195518
Contributor : Florence Bouchet <>
Submitted on : Sunday, April 11, 2021 - 6:23:58 PM
Last modification on : Friday, April 23, 2021 - 6:21:50 PM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Florence Bouchet. La joie dans la peine au XVe siècle : du paradoxe à la sublimation. Le Moyen Français, Brepols, 2008, 62, pp.7-26. ⟨10.1484/J.LMFR.1.100140⟩. ⟨hal-03195518⟩

Share

Metrics