Skip to Main content Skip to Navigation
Directions of work or proceedings

(Ouvrage co-édité avec Corinne BONNET et Jean-François COUROUAU), Lux philologiae. L’essor de la philologie au XVIIIe siècle, Genève, Droz (collection de la « Bibliothèque des Lumières », 97), 2021, 334 pages. ISBN : 978-2-600-06262-6 ; ISSN : 1660-5829.

Abstract : Il s’agit des actes d’un colloque international tenu à Toulouse les 16-17 mars 2018. Présentation — Le développement de la philologie en tant que champ disciplinaire académique autonome est le fruit d’un long processus. Si les progrès considérables accomplis dans ce domaine à l’époque moderne sont bien connus, on sait moins ce que le siècle des Lumières, entre les découvertes amorcées aux siècles précédents et la naissance d’une science au XIXe siècle, a apporté de spécifique, parfois de décisif. Une véritable effervescence philologique, qui se prolonge au début du siècle suivant, saisit effectivement l’Europe au XVIIIe siècle, que ce soit en matière d’édition des textes anciens, antiques, médiévaux, voire plus récents, de lexicographie, de linguistique descriptive, ou encore de dialectologie. C’est ce phénomène que le présent ouvrage collectif s’efforce de saisir, dans ses tenants et aboutissants, à travers différentes figures et traditions : philologie sanskrite, grecque, germanique, celtique, italique, romane, égyptienne, etc. Contenu de l’ouvrage : • Corinne Bonnet, Jean-François Courouau, Éric Dieu, « Introduction », p. 9-36 ; • Guillaume Ducœur, « Du devenir des manuscrits du Ṛgveda en Europe au XVIIIe siècle », p. 37-54 ; • Michel Espagne, « La relation entre philologie et anthropologie : les savants allemands explorateurs de la Sibérie et du Caucase au XVIIIe siècle », p. 55-73 ; • David Fabié, « Deux monuments méconnus de la lexicographie de l’occitan médiéval au XVIIIe siècle : le Glossaire provençal et le Glossaire des troubadours de Jean-Baptiste de La Curne de Sainte-Palaye (1697-1781), p. 75-102 ; • Sotera Fornaro, « La méthode philologique de Winckelmann et Michel-Ange sculpteur », p. 103-118 ; • Pierre-Yves Lambert, « Edward Lhuyd (1660-1709), pionnier des études celtiques comparatives », p. 119-144 ; • Hervé Le Bihan, « Dom Louis Le Pelletier et le Père Grégoire de Rostrenen : deux lexicographes bretons au XVIIIe siècle, deux lexicographes complémentaires. Portraits croisés », p. 145-158 ; • Audrey Mathys, « Lambert ten Kate (1674-1731) et la linguistique des langues germaniques : à propos de la structure de l’argumentation », p. 159-205 ; • Romain Menini, « Lire Rabelais en philologue : l’édition de Jacob Le Duchat (1711) », p. 207-226 ; • Paolo Poccetti, « Aux sources de la philologie “italique” », p. 227-253 ; • René Sternke, « Canitz, ou la création d’un poète par une philologie avant la lettre », p. 255-275 ; • Jean Winand, « Les hiéroglyphes égyptiens après Kircher : la naissance de la philologie orientale au XVIIIe siècle », p. 277-326.
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadata

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-03246289
Contributor : Eric Dieu <>
Submitted on : Wednesday, June 2, 2021 - 12:00:22 PM
Last modification on : Friday, June 4, 2021 - 2:53:24 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03246289, version 1

Collections

Citation

Eric Dieu. (Ouvrage co-édité avec Corinne BONNET et Jean-François COUROUAU), Lux philologiae. L’essor de la philologie au XVIIIe siècle, Genève, Droz (collection de la « Bibliothèque des Lumières », 97), 2021, 334 pages. ISBN : 978-2-600-06262-6 ; ISSN : 1660-5829.. 2021. ⟨hal-03246289⟩

Share

Metrics

Record views

18