Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La place de la production du fer dans l’Afrique de l’Ouest médiévale

Résumé : En Afrique subsahélienne, la sidérurgie est la plus vieille, la plus répandue et la plus importante des métallurgies qui y ait été pratiquée. Sa trajectoire, qui s’inscrit donc dans le temps long – au moins trois millénaires –, décline avec l’importation du fer européen à partir du XVe siècle et s’achève à partir du début du XXe siècle. À la période médiévale, celle de la mise en place de l’urbanisation, du commerce transsaharien, de l’arrivée de l’Islam, et de la fondation et succession des royaumes, la production et l’usage du fer sont généralisés. Ce métal n’est plus rare, il a remplacé depuis plusieurs siècles la pierre pour les outils agricoles et artisanaux. Il s’échange sous forme brute ou déjà transformé en objet. Mais quelle est la véritable place de cette activité humaine dans le développement des sociétés ? Est-elle centrale ou périphérique ? Est-elle un enjeu économique, politique ou sociétal pour les pouvoirs en place ? Est-ce que la place de la production du fer est différente selon le type de régime politique ? Au-delà de l’analyse des questions strictement techniques liées à la production du fer, la paléométallurgie permet d’aborder d’une façon originale des questions plus générales. Les fluctuations dans la production et la consommation des métaux et des objets métalliques offrent l’opportunité de questionner les besoins d’une population et ainsi en creux d’approcher la démographie et les dynamiques de peuplement. La localisation des lieux de production des matières premières, des produits bruts ou manufacturés traduit le système de réseaux et de contrôle dans lequel s’effectuent les activités techniques et les échanges. Les circuits, la nature des produits et l’identité des acteurs de cette activité peuvent alors être restitués. Dans cet article, sera présenté un projet de recherche ayant pour objectif de recueillir toutes les occurrences archéologiques sur la production et l’usage du fer afin de réinterroger, siècle après siècle, la relation entre la production du fer et les différentes hégémonies politiques qui ont traversé le temps et l’espace. À partir de cartes rétrospectives, nous suivrons l’impact de la sidérurgie sur la vie et les activités des populations médiévales qui ont séjourné entre les zones sahélienne et soudano-sahélienne. Cette réexploitation des données archéologiques permettra également de visualiser les vides géographiques, chronologiques et méthodologiques à combler afin d’atteindre pleinement la restitution de l’histoire du fer.
Complete list of metadata

https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-03416171
Contributor : Caroline Robion-Brunner Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, November 5, 2021 - 10:07:27 AM
Last modification on : Friday, November 12, 2021 - 7:44:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03416171, version 1

Collections

Citation

Caroline Robion-Brunner. La place de la production du fer dans l’Afrique de l’Ouest médiévale. Afriques: débats, méthodes et terrains d'histoire, Centre d’études des mondes africains (CEMAf) – UMR 8171, A paraître. ⟨hal-03416171⟩

Share

Metrics

Record views

32